Levée des restrictions liées au Covid-19 : Boun Abdallah Dionne salue la prudence de l’Eglise catholique.

Mahammed Boun Abdallah Dionne « salue » aujourd'hui la « position de prudence » adoptée par l’Eglise catholique qui, malgré la levée de certaines mesures de restriction comme la réouverture des lieux de culte, « n'a pas repris les célébrations publiques ».


Levée des restrictions liées au Covid-19 : Boun Abdallah Dionne salue la prudence de l’Eglise catholique.

« Nous devons tous saluer cette position de prudence en cours de formulation par l’Eglise catholique. Bien entendu, comme toujours dans pareil cas, le Chef de l’Etat s’est entretenu avec l’Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye et il s’est fortement réjoui de la position de l’Eglise », assure le ministre d’Etat.

 

Boun Dionne, par ailleurs, secrétaire général de la Présidence de la République, qualifie la levée de certaines mesures de restriction dans le cadre de la riposte contre la pandémie comme « une option que l’Etat offre ». « Or une option n’est pas une obligation », a-t-il indiqué.

 

Le plus important, aux yeux de l’ancien PM, « c’est que pour toutes ces mesures d’adaptation qui concourent au retour à une certaine normalité, le cadre contextuel global demeure le même ».

 

« En effet, la fréquentation des lieux de culte, des établissements scolaires et autres espaces publics, des marchés et autres commerces, y compris les restaurants, obéira strictement aux mesures de distanciation physique et sociale et aux gestes barrière », a rappelé le l’ex-PM.

 

Le port du masque et le lavage des mains y seront obligatoires, si l’on en croit Boun Dionne. « C’est d’ailleurs pourquoi le Président de la République a déjà décidé de la confection de 10 millions de masques par nos usines et nos artisans », se félicite-t-il. Ces dix millions de masques subventionnés sont en cours de production, selon le ministre d’Etat.

Mercredi 13 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :