Levée de fonds dans les partis politiques : des rewmistes de la Diaspora ont tenté l'expérience à l'insu d'Idrissa Seck.


Levée de fonds dans les partis politiques : des rewmistes de la Diaspora ont tenté l'expérience à l'insu d'Idrissa Seck.
Si la levée de fonds n'est pas encore rentrée dans les habitudes, il est de plus en fréquent dans les partis politiques au Sénégal. 

Ainsi, le financement recueilli à la base peut s'avérer opportun, non seulement pour prendre en charge les dépenses locales, mais aussi pour subventionner les activités au plan national. 

Le parti Rewmi avec à sa tête le président, Idrissa Seck, ne méconnaît pas cette stratégie. En effet, au sein de l'organisation politique, à travers la cellule Rewmi Diaspora Stratégies (Rds), ce mode de financement a été utilisé au courant de l'année 2020, pour une vaste campagne de collecte d'argent au Sénégal et dans la Diaspora. Dénommée "And Dooleel Idy 2024", l'initiative vise à soutenir les actions du président de la formation politique.

"Cette initiative a été lancée au mois de juillet dernier par Rewmi Diaspora Stratégies (Rds). En vérité la structure n'est pas destinée à collecter des fonds mais cela fait partie des stratégies. La collecte est arrêtée au moment où je vous parle, elle a duré 5 mois", a confié l'initiateur de la campagne néanmoins coordonnateur international de Rewmi Diaspora Stratégies, Jacob Coulibaly. Sur les réelles motivations de l'approche participative financière, le responsable du parti "orange" aux Usa clarifie pour lever toute équivoque sur la provenance des fonds.

"On a essayé d'être le plus transparent possible pour prouver l'origine des fonds. Chaque centime récolté a une traçabilité et ça émane des militants du parti qui sont aussi bien dans la Diaspora que dans les 45 départements du Sénégal", a-t-il expliqué. Cependant, Jacob Coulibaly n'a pas voulu en dire plus sur la somme récoltée durant les 5 mois de quête.
"Personnellement, je ne peux pas vous dire la somme collectée mais le plus important est qu'on peut vous donner l'origine des fonds recensés", a-t-il soutenu.

Rewmi Diaspora Stratégie (Rds) est un groupe de réflexion autonome regroupant des talents et des compétences parmi les membres et sympathisants de la formation politique Rewmi dans la diversité de sa diaspora. Rds se veut une valeur ajoutée active pour le triomphe du président de la formation politique, Idrissa Seck à l'élection présidentielle de 2024. La vision de Rds est d'utiliser le triptyque identitaire de la diaspora,  notamment, le pouvoir financier, la haute expertise et l'effet d'entraînement comme levier pour faire du leader du parti politique le prochain président du Sénégal. Cela passe par l'application de Stratégies hautement mûries et développées, mais surtout ajustables sur le chemin de 2024.

Même si la démarche semble bien payer, elle ne bénéficie pas d'une bonne campagne de communication au sein même du parti d'Idrissa Seck. La levée de fonds lancée par Rds est méconnue même par certains militants pourtant au fait de la gestion du parti. Ainsi, le chargé de la communication du parti, Malang Mané soutient ne pas avoir eu connaissance de l'initiative.

"À ce que je sache, notre parti n'a jamais procédé à une levée de fonds. Je ne suis pas au courant d'une quelconque initiative dansce sens", a-t-il confié. Il semble d'ailleurs être surpris du déroulement de la collecte sans qu'il en soit informé, d'une manière ou d'une autre.

"Le parti n'a jamais opéré une telle démarche de collecte de fonds en 2020. Voyez-vous, où est-ce que vous avez une fois vu Idrissa Seck après la campagne présidentielle ? Il ne s'est plus prononcé depuis, il s'est emmuré dans son mutisme jusqu'à sa nomination à la présidence du Cese. Je n'ai jamais été au courant de cette levée de fonds dans le parti", dira Malang Mané qui réfute catégoriquement l'existence de cette levée de fonds dans le parti Rewmi. "Pour dérouler une levée de fonds dans Rewmi, il faut au moins avoir le consentement du président, Idrissa Seck ce qui n'est pas le cas. Le parti n'a jamais opéré à une collecte de fonds", persistera-t-il.

En somme, le besoin de recueillir de l'argent dans les organisations politiques peut être très avantageux. Il fournit une incitation puissante à recruter de nouveaux membres. Les événements de levée de fonds ont parfois pour effet d'unir des groupes d'adeptes du parti qui, au moment d'une campagne électorale, seront mieux à même d'exécuter le travail politique...
Mercredi 6 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :