Lettre ouverte aux autorités sur le calvaire des Sénégalais de Congo Brazzaville

Le calvaire des Sénégalais de Congo-Brazzaville est raconté par un des leurs à travers cette lettre ouverte aux autorités de Dakar, que nous reproduisons in extenso, signée par Lamine Dramé, qui a contacté Dakar Actu.


Lettre ouverte aux autorités sur le calvaire des Sénégalais de Congo Brazzaville
Un an que ça dure!!!!                                                                            
 
C'est avec indignation et amertume que la Diaspora sénégalaise du Congo saisit votre organe pour s'exprimer sur la situation précaire que vivent en ce moment ces ressortissants.
La diaspora sénégalaise se fait le devoir de rappeler ici aux yeux du monde entier que la diplomatie tant vantée n'est que leurre.
La diplomatie connue autrefois pour ses exploits est en passe de devenir la risée dans le département de la zone Afrique du centre plus précisément au Congo, et pour cause depuis bientôt un an après le décès du Feu Baidy Kane le consulat n'est plus fonctionnel.
Si l'on peut comprendre la défaillance des services de l'État aucun acteur de cette diaspora ne serait à l'aise de garder le silence devant un tel scandale!!!!
Comme tous nos concitoyens nous sommes outrés ébahis castrophés devant la faillite de nos autorités.
Mais on ne s'indigne que quand on est digne!!!
Les ressortissants sénégalais du Congo sont désespérés, désemparés, dans une situation sécuritaire si exécrable et préoccupante qu'elle a fini par installer la psychose au sein de la communauté.
La fibre citoyenne nous appelle, c'est un devoir.
Etre en règle dans un pays d’accueil est un devoir pour un étranger. L’autorité sénégalaise de Brazzaville a donné des instructions  au président de la jeunesse sénégalaise  de passer l’info sur les réseaux sociaux, pour dire que le Congo déclenchera un contrôle sur les étrangers pour voir ceux qui sont en règle. Chose que nous saluons d’ailleurs. Par contre,  toute personne en situation irrégulière sera conduite à la frontière. La mission est bien accomplie par ce jeune.
La déception est venue aussitôt du Président de la communauté sénégalaise de Pointe-Noire qui dit avoir causé avec l’autorité, et que cette dernière a démenti l’information. Ce même Président va plus loin soutenant qu’il est entré en contact avec les employés de  l’Ambassade au niveau de Brazzaville et ceux du Consulat de Pointe-Noire. Tous ensembles ont démenti l’information.
Donc l’autorité de Brazza soutenant avoir informé le Président de la communauté à BRAZZA : ce qui s’avère être faux, pour la seule et simple raison, que l’intérimaire n’était sur place.
Un audio de l’autorité a fait le tour des réseaux pour confirmer l’information donnée par le Président de la jeunesse Sénégalaise de BRAZZA démentisant ainsi l’information du Président de la Communauté Sénégalaise de Pointe-Noire.
 
L’heure est grave sur BRAZZAVILLE comme sur POINTE-NOIRE.
 
C'est ce sentiment qui nous anime quand nous rédigeons  cette missive pour lancer un appel solennel à l'État sénégalais et à nos autorités diplomatiques au niveau de tout le département de la Diaspora pour une meilleure prise en charge des Sénégalais de l'extérieur.
Nous sommes de ce Sénégal. Et nous appartenons à cette majorité silencieuse de citoyens sans étiquette politique. Cette catégorie qui confère toujours le pouvoir. Nous sommes de ceux qui souvent se résignent à se battre pour avoir été déçus et trompés.
L'heure est grave compte tenu du contexte économique actuel du pays. Nos ressortissants se retrouvent avec beaucoup de difficultés d'intégration et de besoin d'être assistés dans la démarche afférentes à leurs titres de séjour afin de parvenir à un modèle d'intégration réussi !!!
C'est pourquoi nous lançons un appel solennel auprès de nos autorités compétentes préoccupées du sort de nos compatriotes à venir en aide à cette brave communauté dont l'apport économique dans notre pays n'est plus à démontrer. Et sur ce,  la nomination immédiate du Consul Général de Pointe-Noire reste notre souhait. Pour que ce Consulat retrouve ses activités et que tout Sénégalais de Pointe-Noire en cas de problème, puisse pris en compte.
 
 
DRAME Lamine
Vendredi 15 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :