Lettre de politique sectorielle de développement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (2018-2022) : La science et la technologie pour faire émerger le Sénégal.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan Sénégal émergent, le secteur de l’enseignement supérieur a axé le débat sur l’accroissement du niveau de connaissance scientifique et technique pour faire de la recherche et l’innovation les leviers du développement économique social et culturel.


En effet, de nouveaux  mécanismes sont mis en place pour renforcer  le financement de la recherche d’où le passage du Fonds d’impulsion de recherche scientifique (FIRST) au Fonds national de la recherche et de l’innovation (FNRI). Ainsi plus de 400 milliards seront investis dans les recherches et équipements pour une meilleure qualité de formation professionnelle.   Le pilotage et la coordination du système  de recherche et d’innovation vont être renforcés  en lien avec la mise en place de la direction  générale de la recherche et de l’innovation, de même que pour  le conseil national de l’enseignement  supérieur de la recherche, de l’innovation de la science et de la technologie (CNRIST). Ainsi dans son discours, le ministre de la formation professionnelle a annoncé que des innovations pour une meilleure condition des étudiants vont être effectuées. Parmi lesquels, l’interconnexion des établissements d’enseignement supérieur pour faciliter les échanges, la mise en place d’une autorité indépendante d’assurance qualité chargée de veiller à la qualité de l’enseignement supérieur dans le public et dans le privé, la révision des textes de mise en œuvre de la réforme LMD pour les adapter au contexte des réformes en cours. Les enseignants aussi seront de la partie avec création de 210 nouveaux  postes d’enseignant pour améliorer le taux d’encadrement dans les différents établissements,  et installer dans un contexte favorable  en mettant à leur disposition des équipements de laboratoires nouveaux pour améliorer le plateau technique mais aussi le système d’apprentissage dans le domaine de l'ingénierie, la technologie et les mathématiques.  Toutes ces innovations entrent dans la phase de concrétisation du PSE. A en croire Mr Niane, il urge de laisser libre champ aux femmes avec la mise en place d’un fonds exclusivement dédié aux femmes enseignantes chercheurs et aux doctorantes...
Vendredi 24 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :