Lettre au ministre de l’Intérieur : Les partis de l'opposition membres du FRN suspendent leur participation au dialogue national.

Les partis de l'opposition membres du FRN suspendent leur participation au dialogue national. Ceci en attendant la réponse de autorités sur les questions fondamentales posées par l'opposition sénégalaise à l'ouverture du dialogue à travers son coordonnateur. Ils ont adressé au Ministre de l'intérieur une lettre pour expliquer leur position. En attendant que le ministre réponde à leur lettre, ils ont décidé de suspendre leur participation au dialogue national.


Monsieur le Ministre,
Par la présente, nous Partis politiques regroupés  dans le Front de Résistance Nationale (FRN) tenons à vous réitérer, nos propositions au demeurant déjà formulées dès la première rencontre du 09 Mai 2019 à Ngor Diarama par notre Coordonnateur.

1) Le FRN réaffirme solennellement sa disposition pleine et entière de participer au Dialogue National en vue de restaurer la démocratie sénégalaise.

2) Le FRN continue de considérer le Code consensuel de 92 comme la référence majeure, et propose à cet égard la reconduction de la mise en place d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux, à l’instar de celle que dirigea le président Kéba Mbaye, et dont les membres seront choisis d’un commun accord.
 
3) Le FRN attend de l’Autorité de l’Exécutif un engagement solennel quant à sa volonté d’appliquer les conclusions qui sortiront de ce Dialogue national comme ce fut le cas pendant plus de deux décennies. Cet engagement devra porter sur les règles d’adoption et de mise en œuvre des dites conclusions  qui seront partie intégrante des TDR.

Dans l’attente d’une suite favorable à nos préoccupations majeures, Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre engagement patriotique.
​​​​​​
POUR LES PARTIS MEMBRES DU FRN

LE COORDONNATEUR
Moctar SOURANG
Mercredi 15 Mai 2019
Dakaractu




1.Posté par dia le 16/05/2019 13:45
Le problème c'est que certains d'entre vous sont des gens qui ne défendent que leurs intérêts crypto personnels. Vous n'avez pas la confiance du peuple.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :