Les jeunes de BBY brocardent « Y en marre » : « Si ce n’était pas le Président Sall qu’ils attaquent aujourd'hui, on aurait dit une prière pour eux depuis longtemps… »


Les leaders de « Y en marre » sont décidés à descendre dans la rue pour apporter leur force au combat pour l’instauration de la bonne gouvernance au Sénégal. Ils l’ont fait savoir lorsqu’ils recevaient à leur siège le leader de « Senegal Bou Bess », Me Mame Adama Guèye dans le cadre de ses tournées. Une sortie que désapprouvent les jeunes de « BBY » avec à la tête de leur coordination, le ministre conseiller Zator Mbaye qui leur a demandé gentiment de mieux se tenir face à leur « sauveur ».
« Y en marre, ils sont complètement dans la mare. Ils se permettent d’attaquer le Président Sall, sans lequel on aurait déjà dit une prière pour eux. Ils devraient se tenir tranquilles et n’ont pas de leçons à donner au Président. Tout ce qu’ils ont à faire c’est de le remercier, encore le remercier et toujours le faire », dira l’ancien député. « Le Président est engagé résolument dans une phase d’inauguration de ses projets qu’il a enclenchés et notre rôle charnière est de l’amplifier et montrer à la jeunesse sénégalaise pourquoi elle devrait choisir le Président en Février » dira t’il.
Dans la même veine, le député Bounama Sall de la même coordination de révéler que c’est la jeunesse de leur camp qui se battait sur le terrain et « Y en a marre » ne faisait que « se contenter de récolter les dividendes  politiques ». Il s’est par ailleurs attaqué à la méthode de gestion de ce mouvement « sans procédure normale démocratique » et a fini par supposer que de puissants lobbies seraient derrière les membres du mouvement constitués d’artistes pour la plupart et ayant délaissé concerts  et tournées depuis belle lurette...
Vendredi 16 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :