« Les chefs religieux sont de simples citoyens! » : Quand Macky Sall à Tivaouane, clarifie sa pensée polémique de 2012.


Il a fallu attendre un peu plus de 10 ans pour que le débat surgisse à nouveau.  C’était entre les deux tours que le président de la République, à l’époque, candidat de la coalition Macky 2012 pour les élections présidentielles de 2012, avait prononcé cette phrase polémique :  « Le marabout est citoyen comme tous les autres citoyens. »

Ce samedi, le président de la République ayant été reçu par le Khalife Général des Tidiane à l’occasion du centenaire de la disparition de Mame Maodo, a tenu à préciser sa pensée. « J’avais simplement donné une position claire à l’époque. J’avais dit que les marabouts étaient des citoyens comme tous les autres citoyens. Ce dernier est quelqu’un qui fait partie de la nation et qui jouit de tous ses droits », a réaffirmé le président Macky Sall.

En revanche, il sera important pour le chef de l’Etat de rappeler même qu’à l’époque, le Khalife l’avait reçu par l’intermédiaire de Serigne Mansour Sy Djamil avant de lui signaler qu’il avait bien compris le fond de sa pensée en l’entendant avancer cette expression qui avait été mal interprétée par ses adversaires.

Serigne Mansour Sy Djamil se permettra, d'ailleurs, d’apporter un témoignage. « Macky Sall m’avait appelé à cette époque pour me demander de l’accompagner à Tivaouane. J’avais par la suite avisé  Serigne Babacar Sy Mansour (qui n’était pas encore Khalife) qui nous a donné le signal pour venir et m’a demandé d’accompagner Macky Sall faire des ziars chez quelques Guides avant d’aller rencontrer Serigne Mansour Sy Borom Daara Yi, Khalife à l’époque » relate Djamil pour dire que le président Macky Sall avait bien compris dans son idée qui a suscité beaucoup de bruit.
Samedi 25 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :