Les boulangers crient au scandale et dénoncent une diabolisation : " Nous sommes en présence d'un gouvernement qui refuse le dialogue " (Amadou Gaye, président FNBS)

13 mois après les assises organisées par la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS) qui avaient enregistré pas moins de 200 participants (État, meuniers, boulangers) la situation du secteur reste alarmante, selon l'avis du président des boulangers, Amadou Gaye qui a dénoncé ce jeudi 31 janvier 2019, le silence coupable des autorités compétentes.
En effet, Mr Gaye déplore le fait que malgré leurs propositions diverses pour s'extraire de cette situation de crise (nouveaux formats de pain à des prix diversifiés...) les pourparlers stagnent toujours. Dès lors, la Fédération des boulangers menace de déployer un plan d'actions bien mûri dans les jours qui viennent. Leurs principales revendications tournent autour de la baisse de la TVA, du prix de la farine, de l'harmonisation des lois et décrets en vigueur, sans oublier la cessation de la vente de pain dans les boutiques.


Jeudi 31 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :