Les Entretiens Européens et Eurafricains de Dakar : "Ce qui nous manque, c'est la volonté politique des chefs d'Etat" (Moubarack Lo)

L'Union régionale, moteur d’une croissance inclusive en Afrique de l'Ouest : c'est le thème de la troisième Édition des Entretiens Européens et Eurafricains ouverte cet après-midi à l'Institut Africain de Management, IAM. Il s’agit d’une rencontre d’experts venus de divers horizons pour échanger du 5 au 8 février 2018 sur les réformes à promouvoir pour construire un marché régional plus compétitif et solidaire.
Le président fondateur de l'IAM, Moustapha Mamba Guirassy dont l'institut servira de tribune aux analystes et chercheurs économistes, trouve pour sa part " qu'il nous faut des changements profonds de paradigme pour amener l'Afrique sur une voie gagnante". Quant à Moubarack Lo, conseiller spécial par ailleurs économiste et coordinateur de la Cellule d’Analyse Économique et Sociale auprès du Premier Ministre, les gouvernements doivent ratifier et incorporer dans le droit interne des réformes politiques, économiques et sociales qui pourront se traduire par la suite en intégration régionale maitrisée.
​De surcroit, l’économiste sert une note très salée aux dirigeants africains : " Ce qui nous manque, c'est la volonté politique des chefs d'État".
Pour rappel, les Entretiens Européens et Eurafricains se sont tenus pour la première fois les 3 et 4 février 2016 à Ouagadougou. Paris a abrité la deuxième édition les 6 et 7 mars 2017. Aujourd’hui, cap sur Dakar pour une troisième rencontre de quatre jours.


Lundi 5 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :