Législatives 2022 : Le président de la République fixe le décret sur les modalités, le temps d’antenne, de programmation et de diffusion pour les listes des différents candidats.


Il ne reste pas plus de 10 jours pour entamer la campagne électorale en vue des élections législatives du 31 juillet 2022. Après la période de pré-campagne, les candidats en compétition au niveau des différentes listes retenues pour le scrutin vont avoir plus de liberté pour battre campagne et décliner leur programme pour la 14e législature.

Ainsi le président de la République, vu la constitution du Sénégal, la loi électorale et vu le décret no 2018-2044 du 26 novembre 2018 portant nomination des membres du Conseil national de régulation de l’audiovisuel, décrète que le temps d'antenne à la radio et à la télévision publique mis à la disposition des listes de candidats pour ces élections législatives est fixé à cinq minutes par jour et par liste du dimanche 10 juillet à partir de 00h au vendredi 29 juillet à minuit.

Concernant les émissions en période de campagne, l’heure est fixée pour la première tranche à partir de 19h 20mn et pour la deuxième tranche, 19h 40 mn.

Exceptionnellement, l’émission du dernier jour de campagne est diffusée en une seule tranche à 22h 30. Par ailleurs, l’émission du dimanche 10 juillet 2022 prévue à l'article 3 du présent décret sera produite à partir des déclarations des listes des candidats et les enregistrements faits obligatoirement à la RTS le vendredi 8 juillet suivant l’ordre de tirage.  

Celle du lundi 11 juillet 2022 sera produite à partir des seules déclarations des listes de candidats et son enregistrement est fait dans les studios de la RTS ou à l'endroit choisi par la liste, le vendredi 8 juillet 2022. Enfin l'émission du mardi 12 juillet 2022 sera produite à partir des seules déclarations des listes de candidats et son enregistrement est fait dans les studios de la RTS ou à l'endroit choisi par la liste, le samedi 9, le dimanche 10 ou le lundi 11 juillet 2022.

Les mandataires des listes de candidats sont tenus de communiquer à la RTS et au CNRA le calendrier de leurs meetings et manifestations publiques qui devront être couverts par les services audiovisuels publics, au plus tard soixante-douze (72) heures avant le début de la campagne électorale.

Si pour des raisons matérielles, la RTS n'est pas en mesure de couvrir l'ensemble des meetings et manifestations publiques envisagés, il lui appartient de saisir le CNRA de la situation.

Ce dernier fixe alors le programme de couverture en tenant compte de l’intérêt pour chaque liste de candidats, des manifestations prévues, de l'équilibre entre les listes de candidats et des contraintes d'ordre matériel et financier auxquelles est soumis l'audiovisuel public.

Vendredi 1 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :