Législatives 2022 : AAR SÉNÉGAL contre toute tentative de compromis ou d’entente, exige la tenue des élections à date échue.


La coalition Alliance alternative pour une assemblée de Rupture a tenu un point de presse ce dimanche pour aborder la question des irrégularités sur les listes en compétitions pour les élections législatives de 2022. Concrètement, Thierno Boucoum, coordonnateur de la coalition, Abdourahmane Diouf, Cheikh Oumar Sy veulent faire entendre à qui le veut, leur engagement à participer aux élections à date échue.

Dans ce contexte où les failles dans certaines listes sont en train d’être mises à nu, AAR SÉNÉGAL condamne les agissements de certains leaders d’opinion qui cherchent à jouer de leur influence pour imposer des compromissions et ententes sur le dos des populations au détriment de dispositions pertinentes de la loi.

La coalition AAR SENEGAL rappelle à Benno, Yewwi et toute coalition victime du parrainage ou encore de la parité, que la loi reste la loi. Malgré ces fautes qui les condamnent, la coalition alternative pour une assemblée de rupture exige l’application de cette loi, même si malheureusement, elle peut ne pas voir ces listes fautives participer...
Dimanche 22 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :