Le secteur de la pêche et de l’aquaculture menacé de perturbations


Le secteur de la pêche et de l’aquaculture menacé de perturbations
La pêche et l’aquaculture tendent vers des troubles qui risquent de créer de vives perturbations dans le secteur avec une série de ports de brassard rouge au service et de grèves générales. 

Les agents de ce secteur en ont annoncé la couleur, le mercredi 5 décembre dernier, à travers une correspondance adressée au ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public.

Correspondance émanant du Secrétariat général du Syndicat des travailleurs des Pêches et de l’aquaculture du Sénégal (Sytrapas) pour informer la tutelle de leur volonté de lancer leur plan d’actions. Une initiative prise par Abdoulaye Roger Dieng, le Sg du Sytrapas pour manifester leur mécontentement ‘’après le mutisme observé par les autorités suite au préavis de grève qui a expiré depuis le 25 novembre’’.

Dans leur plan d’actions que ledit syndicaliste n’exclut pas de renouveler ou corser, au besoin, jusqu’à satisfaction, une série de manifestations de mécontentement est prévue. Dans leur plan à dérouler, du 12 décembre 2018 au 22 février, il est prévu deux journées au cours desquelles sera initié le port de brassard rouge au service. Ce seront les mercredis 12 décembre 2018 et 2 Janvier 2019.

Quant aux journées de grève totale, on en dénombre près d’une vingtaine entre le 12 décembre et le 22 février prochain. Cette série de grève sera d’ailleurs, lancée ce jeudi 13 décembre. Initiative qui sera renouvelée les 14, 21, 27 et 28 décembre 2018, mais aussi au cours des deux premiers mois de l’année 2019. Ce seront alors, des perturbations du secteur de la pêche et de l’aquaculture qui vont émailler la période de la campagne électorale. Et ce du début à la fin de cette dite campagne.
Mercredi 12 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :