Le procureur de la CPI à sortie d’audience au palais : « La Cour pénale internationale doit être un organe de dernier recours »

La saisine de la CPI doit être un dernier recours en réponse à un manque de capacité ou de volonté d’un Etat, elle doit être strictement nécessaire et proportionnelle. Tel est l’avis du nouveau procureur de la Cour pénale internationale, qui a été reçu samedi au palais de la République.


« Je dois dire que la CPI doit être un organe de dernier recours. Nous devons intervenir que lorsque l’Etat manque de capacité ou de volonté », a dit le magistrat Karim Khan, à sa sortie d’audience avec le président Macky Sall.

Il s’est dit « fier » du rôle que joue le Sénégal dans la défense des droits de l’Homme et promet de mettre tout en œuvre pour que notre pays respecte les lois internationales.

« Le Sénégal a la capacité et la volonté de s’assurer du respect des Droits de l’Homme. L’Afrique a un rôle très important à jouer, le Sénégal en particulier », a-t-il ajouté.  
Dimanche 12 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :