Le présumé voleur de la mosquée de l’Ucad pris la main dans le sac


Le présumé voleur de la mosquée de l’Ucad pris la main dans le sac
Durant une longue période, les responsables de la mosquée de l’université Cheikh Anta Diop se sont plaints de cas de vols fréquents. Des voleurs qui accomplissaient leur sale besogne pendant les heures de prières, au moment où les fidèles étaient tout à leurs dévotions. Des fidèles qui ne manquaient donc pas de se plaindre à chaque fois de la disparition de
leurs bagages après la prière. Jusqu’au jour où l’une des victimes de ces vols récurrents, Ousseynou Baye Diallo en l’occurrence, a porté ses soupçons sur le mis en cause, Khadim Fall, qu’il a surpris en train d’ouvrir son sac à outils où il avait gardé son téléphone portable pendant la prière de « Takussan » à la mosquée de l’université Cheikh Anta Diop. L’ayant pris la main dans le sac, le propriétaire a voulu savoir ce que le suspect cherchait dans son sac en pleine prière. La discussion devenant houleuse et commençant à ameuter les étudiants, le responsable de la commission de la mosquée, Cheikh Sadibou Wade, est intervenu puis, après s’être informé de la situation, a conduit les deux protagonistes au commissariat du Point E. Interrogé par les hommes du Commissaire Bodian, le mis en cause a nié être l’auteur des faits de vols qui lui sont reprochés. Il  a argué qu’il avait pris le sac de son accusateur pour en faire un oreiller pour sa sieste. « Il m’a vu en train de prendre son sac pour m’en servir comme oreiller », a-t-il  faussement soutenu. Son histoire cousue de fil blanc n’ayant convaincu personne, le faux maçon et probable voleur a été déféré au parquet à la date limite de sa garde à vue dans les locaux du Commissariat du Point E. Ce pour les faits de tentative de vol commis dans un lieu de culte.
Mercredi 1 Août 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :