Le président de la CAF Ahmed Ahmed libéré, sans poursuite.

Interpellé jeudi 6 juin par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a été libéré.


Le président de la CAF Ahmed Ahmed libéré, sans poursuite.
Selon l’AFP, le patron du football africain est désormais libre de sa garde à vue sans poursuite à ce stade, a indiqué le procureur de Marseille. À Paris depuis quelques jours pour prendre part à une réunion du Comité exécutif de la CAF et au 93ème congrès annuel de la FIFA, Ahmad Ahmad a été interpellé hier par les autorités françaises dans son hôtel, rapportait Jeune Afrique. 
Vendredi 7 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :