Le pédophile exhibe son sexe devant une fille qui tombe en syncope : Diallo risque deux ans ferme


À peine âgé de 28 ans, Mamadou L. Diallo est poursuivi pour «détournement de mineure et pédophilie» sur une fillette de 11 ans. Les faits se sont déroulés au mois d’août dernier à Jaaxay. La fille T.D a été envoyée par sa mère pour acheter une glace. Avant d’aller faire la commission, elle a fait un tour dans la chambre du boutiquier, Mamadou Lamine Diallo pour demander à celui-ci de lui offrir une batterie de portable. ce dernier lui fait comprendre qu’il ne disposait pas d’une batterie. cependant, nourrissant d’autres ambitions à l’endroit de la fille et profitant de la quiétude des lieux, il s’est mis à lui caresser les seins avant d’introduire ses doigts dans ses parties intimes et d’exhiber son sexe qu’il demande à la fillette de le lui caresser. Prise de panique, la victime s’est évanouie. Le prévenu lui a versé de l’eau sur le corps mais en vain. Ainsi, il a pris son courage à deux mains pour demander de l’aide à sa voisine Oumy Baldé qui est parvenue à réveiller la victime avant de l’accompagner chez elle. La fillette raconte sa mésaventure à sa mère qui l’a conduite aussitôt à l’hôpital où on lui délivre un certificat médical qui fait état de trace de sperme dans les parties intimes, mais atteste que l’hymen est intact.
A la police Mamadou L. Diallo a nié les faits. Et même face au juge des flagrants délits de Dakar, le prévenu s’est inscrit encore en faux contre les accusations de la victime. Selon le prévenu, la fille était à la porte de sa chambre. A l’en croire, la fille est tombée  devant la porte de sa chambre et il jure ne pas l’avoir touchée. Le jeune homme rappelle d’ailleurs que le certificat médical atteste que la fille n’a pas été violée. La fille réaffirme à la barre que Mamadou Diallo a introduit sa main dans ses parties intimes et qu’elle est tombée en syncope lorsque ce dernier a exhibé son sexe. Le ministère public a requis deux ans ferme. L’avocat de la défense Me Ousmane Thiam plaide la relaxe au bénéfice du doute. Le juge a relaxé le prévenu pour le délit de détournement de mineure avant de le condamner à deux ans ferme pour pédophilie. En sus, il devra payer 2 millions à la partie civile.
Mardi 11 Septembre 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :