Le mouvement Ceeytou Nguékhokh demande l'audit de l’Asufor et prévient Sen Eau.


L'arrivée de SEN'EAU dans la commune de Nguékokh interpelle tous les citoyens.
C'est ainsi que le comité Citoyen de veille et de Proposition de Nguékokh et le collectif du personnel d'ASUFOR, ont conjointement réclamé l'audit complet de l'ASUFOR.
"Il s'agit d'une disposition légale des statuts de l'ASUFOR qui stipule que ladite structure doit présenter un bilan financier chaque année.
Cette disposition a été violée par le bureau de l'ASUFOR. Comment peut-on gérer des ressources publiques sans rendre compte ?
Comment peut-on transmettre la gestion de l'eau à SEN'EAU sans auditer l'ASUFOR ?
Qu’en sera-t-il du sort du personnel de l'ASUFOR qui a une expérience de 06 à 20 ans? Le réseau hydraulique de Nguékokh estimé entre 500 millions et 1 milliard de francs, est le fruit d'un partenariat négocié par des fils de Nguékokh, donc c'est le patrimoine des Nguékokhois. Si SEN'EAU doit utiliser ce réseau, qu'on nous dise à quelles conditions, car les citoyens ont droit à l'information.
Nous exigeons l'audit complet de l'ASUFOR et la reprise de son personnel, ainsi que l'emploi des compétences locales dans SEN'EAU" martèlera pour terminer Souleymane Jules Diallo, le porte-parole du jour... 
 
 
 
Vendredi 26 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :