Le ministre de justice sur le reportage de BBC : « Je ne pense pas qu'un musulman comme Aliou Sall se perde dans des dossiers de corruption. C'est une affaire privée qui ne m'engage pas... »

Cité dans une affaire de corruption sur un contrat liant Timis corporation à BP, le maire de Guédiawaye a réfuté hier au cours d'une conférence de presse dans un hôtel de la place, toutes les accusations portées sur lui.
D'ailleurs, le ministre de la justice, soutenant les arguments du directeur général de la caisse de dépôt et consignation précise : " je ne pense pas qu'un musulman comme Aliou Sall, revenant de la Mecque pour la Oumra, puisse se fourrer dans ces histoires de corruption". Et le nouveau ministre, garde des sceaux de poursuivre :" Cette affaire ne me concerne point, car étant une affaire privée. Elle ne concerne que Aliou Sall et celui qui l'accuse. D'ailleurs, le maire de Guédiawaye dit qu'il à déjà saisi la justice nationale et internationale. Alors je ne vois aucunement pourquoi il s'enfuirait", martèle Malick Sall qui, pour rappel était venu effectuer sa prière de Korité à la mosquée de Mermoz-Sotrac...


Mardi 4 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :