Le fort plaidoyer des bijoutiers sénégalais


Réunis au sein d’une association nationale (Anbs), les bijoutiers du Sénégal sont montés au créneau pour inviter l’État à leur accorder une exonération sur le prix de l’or. Les membres de cette entité ont initié une conférence de presse pour demander aux autorités étatiques de leur tendre la perche. Une main tendue face à l’application de la Tva (Taxe sur la valeur ajoutée) à eux imposée sur l’achat de l’or brut qui menace leur secteur d’activité.
 
À cette rencontre, Moussa Niang, le Président de l’Anbs a porté la parole de ses collègues ‘’artisans de l’or’’. Il a estimé que ‘’le Sénégal gagnerait à accompagner ses bijoutiers’’. Un accompagnement qui passe, selon ses collègues et lui, par l’exonération du prix de l’or brut et des facilitations pour l’acquisition adéquate dudit métal précieux.  Le triste sort de certains bijoutiers traînés à la barre des tribunaux ou dans les locaux des forces de l’ordre a été également évoqué.
 
Rappel a été fait des promesses faites par l’État en faveur des travailleurs de l’or. Dans l'élément qui suit, le président de l’Anbs d’évoquer la nécessité de mettre en place une raffinerie d’or et de soutenir le Comptoir d’achat d’or. Il note également qu’à l’issue de sa mise en place, ce dit Comptoir va permettre d’assainir le milieu de la bijouterie, de permettre des sessions de renforcement de capacité, entre autres.
Mercredi 26 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :