Le dernier vœu de Colette Senghor, veuve de Léopold Sédar Senghor


Le dernier vœu de Colette Senghor, veuve de Léopold Sédar Senghor
Colette Hubert Senghor aurait marqué les sénégalais de par son élégance, sa discrétion, sa vertu, sa douceur et son sens de la République. Pour ceux qui l’on côtoyée, la veuve du premier président du Sénégal Léopold Sédar Senghor avait choisi d’être une épouse effacée.

« Colette était toujours derrière son mari, elle a su respecter la République. Elle ne s’est jamais mêlée de politique. Son mari ne l’a pas voulu et elle non plus. Elle est restée très discrète», a confié à la Bbc Amadou Lamine Sall, poète et écrivain et ex-collaborateur de Léopold Sédar Senghor.
 
« Elle tenait à ce que son mari puisse quitter le pouvoir le plus rapidement possible et retrouver sa poésie, en quelque sorte sa vie artistique. Car Senghor n’était pas fait pour être chef d’État. Il était un poète qui par accident est entré en politique», dit-t-il.
 
L’ex-collaborateur de Léopold Sédar Senghor a souligné que «l’ancienne première dame du Sénégal n’avait ni fonction gouvernementale encore moins une fondation. Elle était auprès de son mari à la maison».
 
Décédée hier à Verson en France, à l'âge de 94 ans, Collette Hubert Senghor souhaitait que son mari, son fils et elle-même, soient enterrés à Joal et non pas à Dakar...
 
 
Mardi 19 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :