« Le caractère État de droit du Sénégal n’est pas une fiction, mais une réalité reconnue par la communauté internationale » (Me Malick Sall, ministre de la Justice)

« Le caractère État de droit du Sénégal n’est pas une fiction, mais une réalité reconnue par la communauté internationale ». Ce sont là les propos tenus par le ministre de la Justice, Garde des sceaux, en marge de l'atelier sur « Les impacts de la pandémie Covid 19 sur l'exercice des Droits et Libertés », organisé par le CREDIJ, ce jeudi.


Si l’on en croit Me Malick Sall, il y a de quoi se féliciter de la réélection du Sénégal par l’Assemblée générale de l’ONU comme membre du Conseil des droits de l’homme pour un nouveau mandat de 3 ans. Notre pays est arrivé en tête à l’issue du vote et « nous devons en être fier », selon le ministre. 

Il est d’avis que ce n’est pas pour rien que l’Émir du Qatar a accompagné la mise en place du Centre pour le Renforcement de l'État de Droit et des Institutions Judiciaires (CREDIJ) au Sénégal.
Jeudi 22 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :