Le Sénégal représenté par Senagriculture au Dialogue International sur la Migration à Genève.


Dans le cadre des plateformes multipartites de discussion sur l’élaboration de politiques visant à gérer la migration et les déplacements forcés, le directeur de Senagriculture est convié à partager l’expérience de son entreprise dans l’autonomisation des jeunes lors du Dialogue International sur la Migration (DIM), qui se tiendra les 15 et 16 octobre 2019 à Genève.
La lutte contre le chômage des jeunes et les déplacements forcés passent par une coordination des politiques de la communauté internationale. Cette disposition permet d’aller plus loin que les mesures prises par chaque Etat ou entité au niveau national. Dans cette optique, la plateforme Senagriculture, représentée par son PDG Ibrahima Faye, est conviée à prendre part au Dialogue International sur la Migration. La rencontre qui fête ses 18 ans, est le principal forum de dialogue mondial entre les organisations internationales pour les migrations. Cette année, le thème est axé sur la participation des jeunes en tant que partenaires clés à la gouvernance des migrations.
La présence de Senagriculture à ce forum fait suite à une invitation de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM). Dans la lettre d’invitation parvenue à la rédaction, le directeur de l’OIM, Antonio Virotino évoque « l’important travail accompli par Senagriculture au Sénégal et dans l’Afrique de l’Ouest ».
Senagriculture ou comment rendre le secteur agricole attrayant aux jeunes et migrants de retour
Moins de trois ans depuis sa mise en place, Senagriculture fait son petit chemin dans le secteur de l’Agribusiness au niveau de la formation ; de l’accompagnement/conseils ; mais aussi des médias. En effet, disposant de champs où sont formés des jeunes dans les métiers de l’agriculture, la structure compte aussi une plateforme d’informations, une WebTV ainsi qu’un magazine trimestriel mis à la disposition du public désireux d’accéder à l’information liée à l’agriculture, l’élevage et l’agroalimentaire. De plus Senagriculture est présent sur les réseaux sociaux grâce à ses pages qui suscitent l’engouement des jeunes entrepreneurs d’ici et d’ailleurs. Pour son PDG et cofondateur, Ibrahima Faye, par ailleurs ancien émigré du Canada, Senagriculture a pour mission de « rendre l’agriculture attrayante afin de lutter contre le chômage des jeunes mais aussi contre l’exode rural ».
M. Ibrahima Faye prendra part au dialogue mondial sur la migration en tant que conférencier afin de partager l’expérience de Senagriculture pour autonomiser les jeunes ainsi que les initiatives en place pour renforcer la résilience et l’adaptation aux défis des zones rurales par le développement des compétences, l’innovation et l’engagement de la diaspora.
Lundi 22 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :