Le Saes se déchaîne et réclame son dû : « La bonne gouvernance commence par le respect du régime financier... »

Suite à un débrayage à l'Université Cheikh Anta Diop, les membres de la coordination du Saes ont tenu une conférence de presse pour alerter l'opinion publique sur les nombreux maux qui gangrènent le secteur universitaire. En effet, ils ont déposé un préavis de grève dans lequel ils signalent deux points essentiels datant de plus de six mois.
Ainsi, les syndicalistes procédent à des débrayages depuis le 3 janvier et n'arrêteront pas avant d'obtenir gain de cause...


Vendredi 5 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :