Le Nokia 3310 fait son come-back : cap sur l'autonomie... et la nostalgie

On l'attendait, HMD l'a confirmé. L'entreprise finlandaise a officialisé le retour de son mythique téléphone, le Nokia 3310, à l'occasion du Mobile World Congress qui se tient en ce moment à Barcelone. On va enfin rejouer au Snake.


Faire du neuf avec du vieux, autrement dit, tirer partie du business de la nostalgie. Telle fut bien l'ambition affichée par HMD Global, l'entreprise finlandaise détentrice des droits de la marque Nokia, lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Si le constructeur a dévoilé trois nouveaux terminaux sous Android lors de sa conférence de presse, dimanche 26 février, celui qui a focalisé tous les regards fut bien sûr le reboot du Nokia 3310. Et on ne parle pas ici d'une version smartphone du "tank indestructible". Non. Nokia nous a bien présenté, comme prévu, un GSM bon marché dont le prix est loin des standards en vigueur (49 euros). Il sera commercialisé à partir du second semestre de l'année.

Sorti à la fin de l'année 2000, bien avant la déferlante des smartphones, le premier Nokia 3310 était un téléphone quasiment indestructible qui possédait une autonomie monstrueuse, quoique peu surprenante pour l'époque. En plus de ses jolies caractéristiques techniques, il offrait la possibilité de jouer au cultissime "Snake." 

Le Nokia 3310 est donc revenu d'entre les morts, ou presque.

Loin de son aîné d'un point de vue design – ce qui ne manquera pas de décevoir les puristes – il conserve une autonomie importante. Selon le directeur des produits de la marque, Juho Sarvikas, il peut tenir un mois en mode veille et environ 22 jours sans nécessiter la moindre charge. Au-dessus de son clavier physique trône une grosse nouveauté pour le Nokia 3310 : un écran couleur de 2,4 pouces. Désormais, nos parties de Snake, mythique jeu du serpent qui se mord la queue également de retour dans une version mise à jour, seront davantage colorées.  
Le nouveau Nokia 3310 dispose d'un stockage interne de 16 Mo qui est extensible via une micro-SD. Il se recharge par micro-USB et peut fonctionner en Bluetooth. Pour ce qui est de sa compatibilité avec les réseaux, le bât blesse : il ne fonctionne qu'avec le réseau 2G, comme l'explique Les Numériques. La navigation Web n'est donc pas une fonctionnalité dont il peut se targuer. On passera également sous silence son appareil photo de 2 mégapixels dont la présence est plus embarrassante qu'autre chose. Mais après tout, une autonomie de 22 jours mérite bien des concessions.

Et qu'en est-il de sa résistance ? Nous avons pris le téléphone en main et bien qu'il s'avère plus léger que le premier Nokia 3310, il n'y a aucune raison de douter de sa robustesse. À moins que...
Lundi 27 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017