Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ouvre le centre de traitement de l’ex-hangar des pèlerins aménagé par la Fondation Sonatel


Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale a ouvert aux cas asymptomatiques du Covid-19 les sites médicaux d’urgence dans les hangars 1 et 2 de l'ex-aérogare des pèlerins de l’aéroport Léopold Sédar Senghor qui ont été entièrement aménagés par la Fondation Sonatel et équipés en lits par l’Autorité de Régulation des Télécoms et des Postes (ARTP).
« Vu l’évolution de la situation, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale a décidé d’utiliser ces hangars comme centre de traitement. C’est un centre qui a une capacité de 100 lits, entièrement réhabilité et qui répond aux normes de prise en charge des malades de Covid19 », a déclaré M. Amad Diouf, Directeur des Infrastructures, des Equipements et de la Maintenance au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale.
La construction et l’équipement de ces « hôpitaux d’urgence » réalisés en moins de 30 jours ont coûté 207 288 700 FCFA, entièrement pris en charge par la fondation Sonatel.
Une occasion pour M. Diouf de « remercier au nom de Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, la Fondation Sonatel pour ce geste, pour cette contribution aussi importante que d’avoir accepté de réhabiliter entièrement ce centre de traitement parce que Sonatel a répondu spontanément à l’appel du Chef de l'Etat, qui a demandé après le Conseil des Ministres du 17 Mars, d’utiliser le hangar de l’aéroport comme un centre de confinement ».
Cet aménagement, qui permet au centre d’accueillir une centaine de patients, a nécessité la remise à neuf totale des deux hangars détaillés ci-dessous :
  • l’aménagement de 92 box de confinement de 9 m² dont six modulables en box double, en panneau Alu Fixe et la réparation de la toiture
  • la reprise intégrale du faux plafond sur le hangar 1 (1700m²) et la réparation du faux plafond, la dépose et le remplacement de la moquette par des tapis Gerflex sur le premier hangar (ancienne salle d’embarquement);
  • la reprise du traitement du sol du second hangar avec de la résine Epoxy
  • la reprise intégrale de l’installation électrique ;  
  • la reprise intégrale de l’installation de la plomberie : alimentation et évacuation ;
  • le remplacement de tous les appareillages sanitaires et la pose de lavabos avec robinets à pédales (pour éviter la contamination) ;
  • le remplacement de toutes les fenêtres en aluminium et de toutes les portes en bois;
  • la reprise intégrale de la peinture des hangars ;
  • l’installation de deux bâches à eau de 10.000 litres pour chaque hangar, équipées d’un sur-presseur ;
  • l’installation d’un groupe électrogène de 100 KVA  pour les secours ;
Aussi, et afin de permettre aux patients et au personnel sanitaire d’être connectés, Sonatel a déployé 12 modems Flybox avec forfaits mensuels de 300 Go.
Amad Diouf, Directeur des Infrastructures, des Equipements et de la Maintenance et son équipe ont apprécié le professionnalisme de la Fondation qui a permis d’augmenter la capacité litière du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. Les travaux se sont terminés à temps et des réajustements ont été apportés pour humaniser le centre et permettre un séjour agréable aux malades.
M. Sékou Dramé, Directeur Général de Sonatel et Président du Conseil de la Fondation Sonatel a réaffirmé que « la santé des populations est l’axe prioritaire de la fondation Sonatel qui s’est naturellement engagée depuis le début de la crise sanitaire aux côtés du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale dans la lutte contre le Covid-19, en répondant favorablement à l’expression de ses besoins. Outre cet aménagement des hangars, la fondation a offert du matériel médical (respirateurs de transport et de réanimation, appareils ECG, etc.) au centre de traitement de Diamniadio, entre autres actions de solidarité auprès des populations et de l’Etat. »
Mercredi 13 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :