Le Cos M23 descend le M2D : « C'est un mouvement qui n'a pas sa raison d'être. Un regroupement de politiques encagoulés... Leur responsabilité sur ces émeutes est bien engagé » (Abou Diallo)


Pour que le terrain politique soit bien identifié avec une opposition qui s'oppose et un pouvoir qui déroule son programme politique, il faut que d'autre part, la sentinelle soit bien en place. Ainsi, pour le chargé de l'organisation du Cos M23, c'est bien la société civile qui doit se positionner dans cette partie tranchée pour observer ce qui se fait au niveau des instances de décision et pouvoir ainsi donner son avis. Mais le Cos M23 ne semble pas etre convaincu par la démarche du mouvement pour la défense de la démocratie qui regroupe des membres de la société civile et des hommes politiques. 

En effet, Abdou Diallo estime que ce mouvement doit simplement disparaître. "Le M2D ne doit et n'a pas sa raison d'être. En regardant sa démarche, on se rend compte qu'il y'a une coloration politique. Quand on se réclame comme un défenseur de la démocratie ou dans une société civile, on ne doit pas avoir de parti pris", dénonce le membre du Cos M23.

Plus loin, Abdou Diallo dira que leur mémorandum est un communiqué politique qui montre encore une fois, que ce mouvement est juste pour le compte d'hommes politiques. Abou Diallo invite alors à de larges assises de la citoyenneté pour que les vrais acteurs de la société civile, puissent être bien identifiés.
Lundi 7 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :