Lancement du Système de Récépissé d’Entrepôt de Marchandises : Le ministre Alioune Sarr renforce et rassure les producteurs de la Vallée


Le ministre du commerce, du secteur informel et des PME a procédé au lancement officiel de la phase pilote du Système de récépissé d’Entrepôt de marchandises (SRE) au Sénégal, un évènement qui s’est déroulé à Saint-Louis, plus précisément dans la vallée du fleuve Sénégal.

Alioune Sarr de souligner qu’en partenariat avec la société financière internationale du Groupe de la Banque Mondiale, l’État du Sénégal compte mettre en place le SRE, un système structuré de commercialisation des productions agricoles qui permet d’éviter aux producteurs des pertes post récolte, le bradage des récoltes mais surtout d’attirer le financement bancaire dans l’agriculture.

En tant que maître d’œuvre du projet pour la mise en place du Système de Récépissé d’Entrepôt de marchandises (SRE), le ministère du commerce a choisi de commencer l’implantation du SRE au Sénégal par la commercialisation du riz produit dans la vallée du fleuve Sénégal, notamment en raison de son importance socioéconomique. 

L’objectif, selon Alioune Sarr, est de mener le SRE à jouer un rôle catalyseur dans la commercialisation du riz paddy en permettant de l’entreposer dans de bonnes conditions puis de le monnayer ensuite contre un crédit en attendant sa vente à un industriel ou à un meilleur moment. Le choix de la vallée du fleuve Sénégal s’est imposé de lui-même puisque l’essentiel du riz paddy provient de cette partie du pays où se trouve déjà implanté l’essentiel des aménagements hydro agricoles, des infrastructures de stockage et des unités de transformation. À cela s’ajoute un cadre de concertation des acteurs de la filière riz, le comité interprofessionnel du riz (CIRIZ) et un dispositif d’encadrement et d’appui composé des structures comme la SAED, la Direction régionale du développement Rural (DRDR), le service régional du commerce, l’ISRA, AFRICARICE etc...

Les producteurs de la vallée qui ont salué cette belle initiative de l’État n’ont pas manqué de soulever des difficultés récurrentes qui tournent autour de ce secteur, notamment l’importation du riz qu’ils continuent de dénoncer. Aussi bien Ousseynou Ndiaye, le président du CIRIZ, Alioune Guèye le président de FSA que beaucoup d’autres producteurs venus participer à cette rencontre, ont eu à rappeler au ministre que cette doléance constitue le nœud gordien de la situation et que tant qu’une solution radicale n’y a pas été apportée, les contraintes seront toujours notées dans ce secteur. Le ministre Alioune Sarr s’est ensuite rendu au village de Diagambal sur le site du magasin pilote SRE au nom du propriétaire de l’entrepôt pour lancer officiellement le SRE de marchandises au Sénégal...
Vendredi 27 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :