Lancement du PROMOGED à Mbeubeuss : « Le projet devra ainsi contribuer à l'éradication des décharges sauvages » (Macky Sall, Chef de l'État)


Présidant ce 24 juin, la cérémonie de lancement du Projet de Promotion de la Gestion Intégrée et de l'Économie des Déchets Solides (PROMOGED) à la décharge de Mbeubeuss, le Chef de l'État a renseigné sur la pertinence du projet qui devra ainsi contribuer à l'éradication des décharges sauvages, néfastes pour l'environnement, la santé des populations, les activités économiques et l'attractivité des cités.

"Le PROMOGED procédera à l'assainissement complet du site de Mbeubeuss avec l'installation d'une unité de tri et de compostage de déchets. Le PROMOGED est un instrument stratégique d'exécution du programme Sénégal zéro déchets", a dit le président de la République, Macky Sall. Il a, par ailleurs, rassuré sur les defis qui, pour lui, ne sont pas une fatalité.

"En consacrant ma première visite officielle dans le tout nouveau département de Keur Massar à l'hygiène publique et à l'assainissement, j'ai à l'esprit les défis majeurs notamment l'insalubrité et l'inondation", a confié Macky Sall, assurant que ces questions seront prises en compte par le nouveau projet de gestion intégrée des déchets.

"Nous avons commencé à les résorber grâce au travaux de la phase 2 du PROMOGED qui est un projet de gestion des eaux fluviales d'adaptation des changements climatiques piloté par l'Agence de Développement Municipal avec la création d'ouvrages hydrauliques et de voiries ainsi que divers aménagements paysagers qui seront réalisés à la fin de ce mois de juin", a-t-il expliqué. 

Dans la modernisation de Keur Massar, récemment transformé en département, Macky Sall entend aller plus loin avec l'initiative qu'il vient de mettre en branle. 
"Le PROMOGED que nous lançons, aujourd'hui vise à créer de meilleures conditions d'hygiène et de salubrité publique partout au Sénégal à travers une stratégie nationale intégrée de gestion et de valorisation de déchets. Ce faisant, nous rendons notre pays plus propre en créant, en même temps, des emplois et d'autres activités génératrices de revenus", fera-t-il savoir.

Le président Macky Sall a, toutefois, profité du lancement du PROMOGED pour rassurer les récupérateurs en activité en renseignant que leurs intérêts seront entièrement pris en compte à travers leur reconversion dans la filière dans le respect des normes d'hygiène, de santé, de sécurité et de sûreté. Le PROMOGED est financé à hauteur de 206 milliards FCFA...
Jeudi 24 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :