Lancement du Fonds à frais partagés PDTE : Plus de 3 milliards de francs CFA pour l’internationalisation des Pme.


Le Guichet d’appui à l’internationalisation des petites et moyennes entreprises a été lancé, ce mardi, à Dakar. Ce projet initié par l'Agence de développement des petites et moyennes entreprises (Adpme) est financé par la Banque Mondiale à hauteur de 3 588 480 000 francs Cfa (6 millions de dollars). Il s’inscrit dans le cadre du projet de développement du tourisme et des entreprises (Pdte) dont le montant global est de 74 millions de dollars. Ce projet sera déroulé sur une durée de 3 ans (2019-2022).
 
Aminata Assome Diatta, ministre du commerce et des Pme qui présidait la cérémonie de lancement a fait savoir que «ce fonds, à travers lequel l'État partage le financement de l'assistance technique avec les Pme, va les accompagner à s'intégrer dans les chaînes de valeur nationales, régionales et mondiales».
 
«Le succès des Pme est donc une des conditions nécessaires à la réussite de la deuxième phase du plan Sénégal émergent, en réponse aux défis importants de création d'emplois et de croissance partagée et d'inclusion sociale avec une nécessité de prise de relais par le secteur privé national», a expliqué le ministre du commerce et des Pme.
 
Le ‘’guichet internationalisation’’ dont l'objectif est de diversifier les marchés et l'offre sénégalaise de produits et de services est venu à son heure, selon Idrissa Diabira, directeur général de l’Adepme. D’après M. Diabira, sa  structure, avec ses différents services et partenaires, est prête à relever le défi d'une assistance sur mesure d'un certain nombre de Pme et d'associations professionnelles. Pour ce faire, dit-il, l'Adepme devra faire un effort en misant sur les ressources humaines qualifiées, sur la transparence et la rigueur et cela dépend en premier lieu de la volonté du chef d'entreprise.
 

Johan Mistiaen, économiste en chef de la Banque Mondiale à Dakar, a rappelé dans sa déclaration que le projet de développement du tourisme et des entreprises (Pdte), outre ce financement, assurera également le renforcement des capacités des Pme sélectionnées à travers des formations, à contribuer à la promotion des ‘’Made in Sénégal’’ et aussi à mettre l’accent sur les secteurs à forte potentialité  de croissance, notamment, l’horticulture et le tourisme.
Mardi 8 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :