Lancement PROMOGED à Malika : « La décharge de Mbeubeuss cessera d'être, grâce au projet, une source de menaces pour devenir une source d'opportunités » (Talla Gadiaga, maire)


Le maire de la commune de Malika, Talla Gadiaga, s'est réjoui du choix porté sur sa commune, notamment sur la décharge de Mbeubeuss pour le lancement officiel, ce 24 juin, du Projet de Promotion de la Gestion Intégrée et de l'Économie des Déchets Solides (PROMOGED).

L'édile de la localité a témoigné son entière adhésion au projet qui, à terme, va toucher 138 localités saluant également, la démarche du Chef de l'État tendant à la mise en place de cadres territoriaux viables et porteurs de développement durable. 

"La décharge de Mbeubeuss après avoir constitué pendant de longues années, le creuset de tous les maux environnementaux, cessera d'être, grâce au PROMOGED, une source de menaces pour devenir une source d'opportunités pour l'ensemble des acteurs", a confié Talla Gadiaga face au président de la République.

Pour le maire de la localité, des leviers tels que la déconcentration, la proximité des services sociaux de base avec les usagers, la prise en charge de problématiques prégnantes liées à l'assainissement et à l'environnement à l'intérieur de circonscriptions cohérentes entre en droite ligne de la démarche du Chef de l'État, en vue d'atteindre les objectifs de développement endogène. 

Seconde phase du programme national de gestion des déchets (PNGD) défini en 2014, le PROMOGED a été financé à hauteur de 206 milliards FCFA et cible spécifiquement le Pôle Dakar avec un vaste projet de mise en place d'infrastructures et le projet de résorption de la décharge de Mbeubeuss, le Pôle Thiès, le Pôle Nord (Saint-Louis et Matam) et le Pôle Casamance (Sédhiou, Ziguinchor et Kolda).

Le projet compte générer 3.000 emplois et améliorer le cadre de vie de 6 millions de personnes dans le pays.
Jeudi 24 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :