La sentence de Yankhoba Diattara, après l'accident de Khombole : " Les chauffeurs qui sont à l'origine de ces accidents doivent être poursuivis pour homicide involontaire... Et que les propriétaires de ces véhicules soient passibles de peines très lo


Le premier vice-président du Conseil départemental de Thiès qui est très remonté contre la série d'accidents de la circulation, est sorti de son silence, après l'accident de Khombole qui a fait 5 morts et 11 blessés. Il a demandé à tous les acteurs, notamment aux élus locaux de jouer leur partition dans la lutte contre ce phénomène. L'homme de confiance d'Idrissa Seck à Thiès n'a pas oublié d'exiger des sanctions très sévères contre les chauffeurs fautifs. " D'abord, je voudrais présenter nos condoléances à toutes les familles, à la suite de cet accident qui nous attriste encore et doit quand même nous interpeller. Souvent, il m'arrive moi même de faire un peu le policier parce que je croise des scènes que je ne peux pas laisser passer. Il faudrait que nous puissions avec les autorités telles les préfets, les sous-préfets, les maires, la police, la gendarmerie, travailler ensemble à ce que la sécurité routière soit une question partagée. Il faut que les élus locaux sachent qu'ils ont des pouvoirs de police au niveau de leurs localités et que si un maire constate qu'il y a un véhicule mal garé ou bien un risque d'accident qu'il puisse interpeller le préfet, le gouverneur, le sous-préfet, la police ou même prendre ses agents pour faire la police. Et je pense que c'est ainsi qu'on peut combler le gap des forces de sécurité. Il faut aussi que les chauffeurs qui sont plus ou moins à l'origine de ces accidents soient considérés comme des criminels et même poursuivis pour homicide involontaire. 5 morts jusqu'à quand encore ? Cela ne peut plus continuer. Les propriétaires de ces véhicules aussi doivent être passibles de peines très lourdes. C'est comme ça qu'on peut régler ces questions là", a-t-il réagi.

Le premier vice-président du Conseil départemental de Thiès s'est prononcé sur la recrudescence des accidents de la route à l'occasion de la session ordinaire initiée par ladite institution. Yankhoba Diattara a d'ailleurs promis de se rendre au chevet des victimes de l'accident de ce mardi à hauteur de Khombole.

À rappeler qu'un bus en provenance de Dakar est entré en collision avec un camion stationné aux abords de la route, vers les coups de 3 heures du matin. Le bilan fait état de 16 victimes dont 5 morts.
Mardi 14 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :