La lutte contre le terrorisme : Un défi majeur à relever (Macky Sall)


La lutte contre le terrorisme : Un défi majeur à relever (Macky Sall)
La lutte contre le terrorisme reste un défi majeur à relever pour les États africains, a rappelé ce mardi le président de la République.

’’La propagation de la menace terroriste (…), fléau qui divise nos sociétés, divise nos communautés et installe la violence et la désolation partout, constitue depuis quelques années, un défi majeur à relever par nos États’’, a déclaré Macky Sall. 

Le chef de l’Etat s’exprimait à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des travaux de la cinquième rencontre de l’Organisation des gendarmeries africaines (OGA) dont le thème est : ’’La lutte contre le terrorisme : quelle stratégie pour les gendarmeries africaines ?’’.

Selon le chef de l’État, le thème retenu pour cette 5e rencontre consécutive de l’OGA dans la capitale sénégalaise, ‘’traite d’une question qui préoccupe tous les décideurs de notre continent’’.

’’L’ampleur de la menace doit en effet nous pousser à nous interroger sur nos stratégies de riposte, sur leur efficacité, sur les efforts de coopération en vue d’éradiquer définitivement ce fléau qui fragilise nos économies, notre jeunesse, notre démocratie et la stabilité de nos États’’, a-t-il avancé.

La lutte contre le terrorisme fait face à plusieurs contraintes liées notamment entre autres, ‘’au caractère diffus du terrorisme, à la porosité de nos frontières qui facilite la volatilité de l’ennemi, mais également au fait que ces groupes terroristes agissent sur des espaces trop vastes comprenant plusieurs pays à la fois’’, a dit Macky Sall.

Selon lui, ’’une telle situation nous interpelle sur le fait qu’il faut mettre au niveau de chaque État, une stratégie pertinente sur la base d’une approche globale’’.

Soulignant la nécessité de la coopération entre États qui est ’’un élément essentiel’’, le président de la République a relevé que ‘’l’intensification de la coopération et des échanges d’informations entre les services de gendarmerie des pays et des autorités judiciaires de nos différents États est une absolue nécessité pour lutter efficacement contre le terrorisme et ses velléités d’expansion’’.

’’Dans cette perspective, le renseignement, première ligne de prévention et de défense dans la lutte contre le terrorisme, devient un levier d’action fondamental afin de mieux connaitre l’adversaire et d’anticiper sur ses actions’’, a indiqué le chef de l’État.

Il a invité les différents participants à ’’sans cesse revoir leurs stratégies de lutte contre ces menaces, en y associant d’autres acteurs telles que les populations, en particulier les jeunes et les femmes’’.

Les jeunes, selon lui, ’’sont à la fois les cibles d’endoctrinement et de radicalisation, mais aussi les principales victimes des actions violentes des groupes terroristes’’, a-t-il souligné...
Mardi 3 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :