"La clause de Messi peut être levée"

L'angoisse grandit du côté de Barcelone... Après le départ de Neymar, le retard pris dans la course à la prolongation de Lionel Messi suscite l'inquiétude et relance les rumeurs d'un départ. Pour ajouter à cela, sa clause libératoire fixée à 300 M€ ne paraît plus hors d'atteinte.


Dans le microcosme du foot-business, il y aura un avant et un après Neymar... Maintenant que le prodige brésilien a quitté le FC Barcelone pour le Paris Saint-Germain contre une somme de 222 millions d'euros, soit l'équivalent de sa clause libératoire, les transferts les plus fous, autrefois inenvisageables, peuvent se concrétiser. Ainsi, pourquoi les clubs les plus riches de la planète ne viseraient-ils pas celle de Lionel Messi, établie à hauteur de 300 M€ ? Après tout, ce n'est que 78 millions de plus que celle de Neymar, environ le prix d'un James Rodriguez lors de son passage de l'AS Monaco au Real Madrid en 2014.

Et justement, l'avenir de La Pulga commence à inquiéter pas mal de monde en Catalogne. En juillet, une annonce officielle concernant un accord quant à la prolongation de l'Argentin, dont le bail se termine au terme de l'exercice en cours, avait été effectuée par le FC Barcelone. Mais depuis, rien n'a été signé... Et au 31 décembre prochain, le vice-champion du monde 2014 sera libre de discuter avec n'importe quelle formation intéressée par ses services, en vertu de l'arrêt Bosman. Les socios se demandent si le départ de Neymar, couplé à des ratés en terme de recrutement et des performances collectives en régression, n'aurait pas convaincu le quintuple Ballon d'or d'aller voir ailleurs.
La peur est d'autant plus compréhensible que la clause libératoire de Léo Messi, fixée à 300 M€, ne paraît désormais plus hors d'atteinte. Et l'intérêt de Manchester City, qui peut s'appuyer en son sein sur le mentor du Sud-Américain, Josep Guardiola, aurait été ravivé ces derniers temps. "Un club pourrait tout à fait, s'il a l'argent, décider de le dépenser en recrutant Messi. Sa clause libératoire peut être levée. Bien sûr que ça peut arriver ! Qui sait", a commenté de son côté l'ancien milieu de terrain défensif en zone mixte, au sortir du nul (1-1) concédé lundi soir par les Citizens contre Everton. Voilà qui ne va pas rassurer les fans du Barça...
Mardi 22 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017