La DER : Facteur de division à Kaolack

Suite aux premiers financements de la délégation à l'entrepreunariat rapide remis aux récipiendaires par le président de la République, des voix se sont élevées dans la capitale du Saloum pour une appréciation diverse de la procédure. Le directeur du Cdeps, Pape Simaha, membre de la Cojer, déclare que la jeunesse Kaolackoise a été tout bonnement zapé de ces financements, ce qui traduit selon lui un manque notoire de considération à cette région qui a beaucoup fait pour le chef de l'État.
Un avis que ne partage pas le directeur du Cdeps estimant que certains jeunes n'ont pas ce réflexe d'aller vers l'information. Il confie par ailleurs que des jeunes se bousculent au niveau de la préfecture de Kaolack pour le dépôt de leur projet. Le directeur du Cdeps de Kaolack invite les jeunes à faire preuve de patience parce-que toutes les cibles qui sont au niveau national seront financées.


Jeudi 9 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :