La Commandante Seynabou Diouf galvanise la jeunesse : « L'art de la vie se résume à la difficulté. Il faut juste franchir les échelons... »


La commissaire de police et responsable du réseau des femmes de la police de la Manusco faisait partie des invités de cette 7e édition de la Grande Rentrée Citoyenne initiée par la directrice générale d'Intelligences Magazine. Dans son message à la jeunesse, la policière qui a vécu une histoire dont la jeunesse pourrait s’inspirer, a tenu avec précision à faire une leçon instructive à ces étudiants présents dans la salle. "J'ai vu beaucoup d'enfants qui souffrent, qui meurent de faim... Même des femmes qui ont aussi beaucoup souffert dans les zones de guerre dans lesquelles je me suis retrouvée", rappelle Seynabou Diouf, l'icône de la police et qui fait la fierté de la femme entreprenante et ambitieuse.
N'ayant pas de soutien consistant dans le domaine des études, Seynabou Diouf, dira tout simplement que cette position de femme qui occupe une place importante dans la police et que le Secrétaire général de l'ONU même a pu reconnaître, est simplement "le fruit de la perséverance, mais aussi de savoir franchir les difficultés de la vie car, nous auront forcément, dans l'esprit entrepreneurial, des moments de soubassements, des périodes difficiles..."
L’exemple de cette femme qui a été honorée par ses pairs à New York, au siège des Nations Unies en Novembre dernier, montre qu'il est possible de s'engager dans des épreuves qui peuvent être certes, être empreintes d'entraves, mais la réussite finira toujours par "payer l'effort constant".
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :