La 62eme édition du Magal de Gade Yelle sera célébrée autrement cette année.


Le khalife de Gade Yelle a décidé d’adapter l’organisation de la présente édition du 23 janvier au contexte actuel de la pandémie Covid 19.
Ainsi, les milliers de fidèles et sympathisants qui ralliaient, chaque année, la cité religieuse des Darmankos, sont invités à célébrer l’évènement chez eux en famille en vue d’éviter la propagation de la maladie qui est réalité.
Pour cette année, la consigne est de marquer la célébration du Magal de Gade Yelle à travers la distribution de vivres et les récitals du saint coran et khassaides.
Le Comité scientifique avait retenu ‘’La solidarité’’ comme thème du Magal de l’édition 2021. Mais compte tenu de la situation sanitaire, le khalife Serigne Mourtada Amar a recommandé d’adapter le format aux exigences de l’heure.
Par ailleurs, au-delà de l’aspect spirituel, le Magal de Gade Yelle était aussi l’occasion pour le village et pour toutes les localités environnantes de voir leurs conditions de vie améliorées.
A l’approche du Magal, tous les services de l’administration se mobilisaient pour la réfection des voies, l’extension du réseau électrique, l’équipement de certains établissements publics comme les structures de soins… Une aubaine pour ces populations locales, qui éprouvent d’énormes difficultés dans ces domaines. Ainsi, les impacts du changement de format sont réels, mais c’est un sacrifice qui s’imposait.  
Village profondément religieux, Gade Yelle a été fondé par les Darmankos, originaires des Lansars de Médine. Situé à 80 km de Thiès, il est dans la commune de Ngandiouf. Il faut aussi rappeler que le village a été déplacé à son emplacement, sur recommandation de Serigne Touba, suite à l’épidémie de peste de 1920.
Vendredi 22 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :