LOCALES À TOUBA / Serigne Fallou Mbacké récupère Madakaw et accuse le régime de l’avoir combattu.


Après le dépôt des listes en perspective des élections locales, cap sur la recherche de renforts. Le Président sortant du Conseil départemental de Mbacké vient d’enrôler, au nom de la coalition Yewwi Askan Wi,  le mouvement Madakaw dirigé par Serigne Fallou Diop. Pour l’officialisation d’une pareille collaboration, une grande rencontre a été organisée à Darou Marnane. 

Occasion saisie par Serigne Fallou Mbacké pour répondre à ceux d’à côté qui lui demandent de faire son bilan avant de briguer une nouvelle fois les suffrages des populations. Le Mbacké- Mbacké qui se dit confiant de pouvoir rempiler, affirme s’adosser sur un travail politique efficace et sur des réalisations concrètes.

« Nous avons abattu un travail  de terrain exceptionnel. Il y avait certes quelques remous à l’actif de jeunes de Pastef. Aujourd’hui, ils sont tous revenus à de meilleurs sentiments et nous travaillons ensemble. Nous sommes une grande coalition composée de grands partis et mouvements comme Taxawu Dakar, Pastef, Jëngu, Saxal Ligeey de Aïda Mbodj , PUR. Il y a aussi des mouvements associatifs qui sont venus nous soutenir. Nous présenterons notre bilan car nous en avons eu malgré les difficultés rencontrées et qui sont la résultante de notre statut d’opposant. Le régime en place a tout le temps essayé de nous mettre les bâtons dans les roues ».

Avant lui, c’était au tour de Serigne Fallou Diop de signaler les raisons pour lesquelles il a choisi le chef religieux en lieu et place du leader de la coalition Benno Bokk Yaakar à laquelle il appartient. « Nous prenons une décision motivée. Serigne Fallou est le meilleur candidat pour ce département. Notre organisation a souffert du manque de respect affiché à son égard par le Président Sall. Néanmoins, nous avons travaillé pour avoir un bon bilan. Nous avons organisé 5 journées de don de sang. Nous avons acheté des appareils de télévision, des ventilateurs, des matelas que nous avons offerts aux prisonniers de la maison d’arrêt et de correction de Mbacké. Nous allons continuer à travailler... »
Lundi 8 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :