LIBÉRATION D’OFFICE : Khalifa Sall devant la Chambre d’accusation le 5 décembre

Le maire de Dakar joue sa dernière carte : ses conseils sont convoqués le 5 décembre devant la Chambre d’accusation de Dakar saisie d’un appel suite au refus du doyen des juges d’accorder une liberté d’office à Khalifa Sall. Mais d’ores et déjà, le parquet général a fait comprendre dans son réquisitoire qu’il allait s’opposer à la demande.


C’est sans doute la dernière carte de Khalifa Sall. Libération révélait que l’Assemblée nationale avait retourné le dossier du maire de Dakar au parquet après avoir levé l’immunité parlementaire du maire de Dakar.
Selon nos informations, ses conseils sont convoqués devant la Chambre d’accusation de la Cour d'appel le 5 décembre prochain. à la suite de la demande de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, ses avocats avaient saisi la balle au rebond pour demander sa libération d’office. Ce, du moment où le ministère de la Justice reconnaissait à leur client cette immunité que les autorités avaient toujours nié.
Mais le parquet s’est opposé à cette requête, de même que le doyen des juges d’instruction.
Une décision qui n’a pas agréé les conseils de l’édile de la capitale qui avaient introduit un appel contre l’ordonnance du doyen des juges. Lors de l’audience prévue le 5 décembre prochain, le parquet général compte s’opposer encore à cette demande et il l’a déjà fait savoir dans son réquisitoire. La même position sera défendue par l’agent judiciaire de l’Etat, partie civile dans le cadre de cette affaire.
Si la Chambre d’accusation confirme l’ordonnance du doyen des juges, il faudra s’attendre à une accélération du dossier d’autant que des sources autorisées croient savoir que le parquet d’instance a déjà fini de boucler son réquisitoire définitif qui demande la traduction de Khalifa Sall et de plusieurs de ses complices présumés devant la Chambre correctionnelle.
Jeudi 30 Novembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018