LES DÉMENTIS DU DG DE SENELEC : « Nos agents paient l'électricité, même si c'est à hauteur de... Cette hausse ne vise pas à augmenter nos revenus... Il n’y aura plus de délestages »


Pape Demba Bitèye, aujourd'hui plus que jamais, estime que les Sénégalais devraient se féliciter des réformes qui ont été proposées depuis 2012 et qui leur ont permis de retrouver l'électricité toute l'année avec une moyenne de coupures évaluée à moins de deux jours par an. 

Invité du Jury du Dimanche, il se voudra très clair : « rappelons-nous de la période d’avant 2012, c’étaient les émeutes de l'électricité. J'étais responsable de la structure chargée de distribuer l'électricité. Les machines qui étaient disponibles tombaient souvent en panne. En 2012, le Président Macky Sall déclinait sa vision de mix énergétique lors du conseil des ministres décentralisé de Diourbel. »

Pape Demba Bitèye qui confie que le Président a électrifié plus de 3000 villages, rappelle que la production a presque doublé avec 1300 mégawatts de capacité installée. Ce qui justifie, dit-il, que les 900 jours de coupures d'avant 2012 sont juste devenus de mauvais souvenirs.

Le Kaolackois d'inviter à une meilleure appréhension de ce que les Sénégalais appellent « hausse » du prix de l'électricité. Pour lui, le terme « réajustement » convient le mieux non sans faire les précisions qui suivent.  
« Ce réajustement tarifaire n'augmente en rien les revenus de Senelec. Le Président a été très clair. Les couches les plus démunies ne doivent pas être concernées ». 

Il lui plaira de marteler une fois de plus que les ménages titulaires de factures inférieures ou égales à 15.000 francs ne seront pas concernées ( 611.000 ménages dont 54% de la clientèle) et que celles dont les factures sont de 25 000 francs ne rembourseront pas plus de 1200 francs de plus.

Pape Demba Bitèye de préciser que l'État est dans la dynamique d'arrêter de subventionner  les Sénégalais qui sont en mesure de payer convenablement leurs factures quelle que soit leur importance pour se concentrer sur les autres priorités, confiant que des subventions sont aussi consenties pour la Cmu, pour les hôpitaux etc...

L'AGENT DE SENELEC PAIE SA FACTURE 

Contrairement à la rumeur qui dit que les agents de la Senelec ne paient pas de factures, le Directeur Général de l'entreprise vient de lever un coin du voile. 
Interpellé sur la question, il balaiera d'un revers de main cette considération, signalant toutefois, qu'une réduction leur a été accordée. « L'agent de Senelec paie autour de 20%. Dans toutes les sociétés, les employés disposent dun tarif préférentiel. Ils bénéficient d'avantages certains... »
 
Interpellé sur le potentiel risque que court le Sénégal pour souffrir à nouveau de coupures électriques, Pape Demba Bitèye l’estime à  néant et offre un non catégorique. Au vu de la demande qui est de 700 mégawatts, dit-il, et de la capacité disponible de 1 300 mégawatts,  les Sénégalais, selon lui, peuvent dormir tranquille par rapport à cette question. Il dira aussi ne nourrir aucun souci sachant que le niveau de charge de Senelec tourne autour de 8% du chiffre d'affaires. 
Dimanche 1 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :