LES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET DÉPARTEMENTAUX DE MBOUR EXIGENT LA CONVENTION LES LIANT AVEC AUCHAN


LES CONSEILLERS MUNICIPAUX ET DÉPARTEMENTAUX DE MBOUR EXIGENT LA CONVENTION LES LIANT AVEC AUCHAN
Après les jeunes de Mbour justice qui décident de porter plainte contre le maire Fallou Sylla et le président du conseil départemental Saliou Samb c'est au tour des conseillers municipaux et départementaux de monter au créneau et de sommer les deux autorités précitées à mettre à leur disposition le document qui les lient avec Auchan. Lors du vote de budget de la commune, les conseillers n'ont pas manqué de souligner leur indignation face à ce projet dont ils ne maîtrisent rien. Pour Oumy Sylla Ndiaye conseillère municipale, la convention avec Auchan n'a jamais était mise à la disposition des conseillers municipaux avant de s'étonner et de l'exiger." Monsieur le maire pourquoi vous seul vous détenez la convention, elle doit être à la disposition de tous les conseillers, nous ne la demandons pas, nous l'exigeons", avant de dire au maire de cesser d'occulter les informations et de demander à quelle fin. Comme un malheur ne vient jamais seul,le conseiller départemental Meissa Waly Dione enfonce le clou et interpelle le président du conseil départemental Saliou Samb. Face à la presse, le natif de NGUEKHOKH n'a pas raté son patron. Meissa Waly Dione dit ne pas comprendre l'attitude du président du Conseil départemental face à son refus catégorique de mettre à la disposition des conseillers départementaux la convention."depuis le début de ce projet nous demandons la convention mais impossible de l'obtenir  et Auchan a eu un bail au nom du Conseil départemental."Cependant le conseiller départemental de demander à Saliou Samb de ne plus mêler le nom du président Macky Sall sur cette affaire."Saliou Samb a dit en plein conseil que c'est le président Macky Sall qui  a facilité l'obtention du bail au groupe Auchan.Je demande solonellement au président Saliou Samb de ne pas mêler sur cette affaire le président car il n'est ni de près ni de loin concerné par cette affaire" a indiqué Meissa Waly Dione. Ce dernier de porter à la connaissance des journalistes que Auchan n'a pas encore respecté ses engagements avant d'apporter des éclaircissements sur le centre culturel qu'il ne construit pas, mais auquel il va participer à hauteur de 100 millions dont la moitié est libérée...
Mardi 26 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :