LE SCANDALE DU RNU À TOUBA / « Du grand n'importe quoi ! » selon Ndèye Ndack Mbacké qui a joint par téléphone des gens qui habitent la Casamance.


Chargée de vérifier la fiabilité d'une partie du fichier du RNU de Touba (qui est le document de base dans le cadre de la distribution de l'aide alimentaire de l'État), Sokhna Ndack Mbacké a été étonnée de remarquer de très grosses irrégularités qui, selon elle, vont carrément perturber le travail. 

Utilisant son téléphone pour identifier les personnes inscrites sur la page qui concerne Guédé Bousso, Sokhna Ndack Mbacké se désolera d'avoir au bout du fil des personnes  qui habitent la Casamance et qui n'ont jamais posé leurs pieds à Touba. " Des personnes m'ont dit habiter Ziguinchor, la Casamance, Thiès. D'autres personnes m'ont signifié n'avoir jamais été demanderesses de quoi que ce soit".

Elle poursuit. " Nous avons vu un père de famillle s'inscrire et inscrire ses épouses, ses enfants et les autres membres de la famille alors qu'il était juste attendu qu'il s'inscrive personnellement et recevoir l'aide au nom de la famille dans sa globalité. À ce rythme, 11 personnes d'une même famille recevront de l'aide séparément alors que d'autres familles nécessiteuses pourraient ne rien recevoir. " Elle fera aussi  remarquer que des pères de famille ont été inscrits à Darou Khoudoss alors qu'ils vivent à Madyana". Pour elle, tout est clair : " il y a un scandale et le fichier constitue une incontestable nébuleuse... "


Des accusations balayées d'un revers de main par Serigne Mbacké Mara (mairie de Touba) qui signale que les personnes peuvent constamment changer de domicile. Et que celles qui habitent la Casamance peuvent purement et simplement être éliminées du fichier". 

Tous invités d'une émission interactive sur les ondes de UcabFm, les intervenants rivaliseront d'arguments qui ne feront qu'assombrir l'espoir des populations d'entrer en possession de l'aide de l'État du Sénégal. Une chose semble certaine. Des doublons seront enregistrés, des nécessiteux laissés en rade,  des greniers illégalement remplis, si aucun correctif n'est apporté.

Dans la répartition officielle concernant cette aide alimentaire,  35 586 familles sont concernées à Touba. Cette histoire risque donc de faire couler beaucoup d'encre... 
Dimanche 10 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :