LE PANGOLIN CÉLÉBRÉ CE 17 FÉVRIER / Cet animal réputé être le suspect nº1 de transmission du Coronavirus, si craint et si protégé !


LE PANGOLIN CÉLÉBRÉ CE 17 FÉVRIER / Cet animal réputé être le suspect nº1 de transmission du Coronavirus, si craint et si protégé !


Il a beau être accusé (à tort ou à raison) d'être le transmetteur par excellence du coronavirus, le pangolin a, quand-même, réussi à gagner sa place dans ce groupe restreint d’animaux vivement respectés jusqu'à mériter une journée mondiale. Celle-ci, le 17 février en l'occurrence, lui est entièrement réservée et ne vise qu'à renforcer la politique internationale menée pour le protéger. Selon ifaw.org, le pangolin est " un animal jadis méconnu, mais finalement devenu célèbre à cause de la menace d'extinction qui a pesé sur lui. Le pangolin est réputé être le mammifère le plus trafiqué au monde. Considéré comme "une boule d'écailles", l'animal est fortement prisé. Chaque année, ce sont plus de 40 tonnes d'écailles de pangolin qui sont saisies en Afrique, ce qui revient à dire que plus de 30 000 animaux sont massacrés chaque année.  Ifaw.org confie que  "peuplant de vastes régions d’Asie et d’Afrique, cet animal est recherché et abattu pour de bien mauvaises raisons : on attribue à son armure de kératine des vertus curatives. On le chasse également parce que sa viande est considérée comme un mets très raffiné dans certaines cultures. "

L'express, dans une de ses productions en fait le suspect numéro 1 dans la transmission du Coronavirus, s'inspirant d'études faites par des chercheurs Chinois. Il est considéré comme étant l’hôte intermédiaire ayant permis la transmission du virus à l'homme, a indiqué  l'université d'agriculture de Chine du Sud, dans un communiqué. 
Lundi 17 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :