L'employé de l'hôpital principal Lamine Gassama risque 2 ans de prison ferme


 Comparaissant ce matin devant la barre des flagrants délits pour les faits de tentative de viol et de vol commis la nuit avec escalade au préjudice de Marie Christine Kankola, Lamine Gassama encourt 2 ans d'emprisonnement ferme. 
L'employé de l'hôpital Principal de Dakar, Lamine Gassama né en 92, sera fixé sur son sort le mercredi 6 septembre 2017. Le parquet a requis une peine de 2 ans ferme pour le délit de vol s'appuyant sur les déclarations du témoin, la dame Diémé qui n'a pas comparu, tout en sollicitant la relaxe sur la tentative de viol qui n'est pas constituée. Soutenant ainsi que le sursis est exclu. En effet, le mis en cause avait escaladé le mur du domicile de la plaignante vers les coups de 4 heures du matin, pour rejoindre la chambre de la victime aux fins de la violer et de tenter de la voler. Au cours de son forfait, du sperme a même été retrouvé sur le lit de la plaignante. Sur ces entrefaites, il a été aperçu et décrit par Yacine Diémé qui l'a reconnu alors qu'il portait un tee-shirt blanc et une serviette autour des reins. Prenant ses jambes sur son cou, il a été interpellé par la police suite à la plainte de son accusatrice.
Devant le tribunal, Lamine va contester les faits avec énergie, attestant qu'il ne connaissait pas la fille, mais qu'il avait loué une chambre là bas à 50 mille frs. C'est pour cette raison qu'il dormait sur la terrasse pour surveiller ses moutons. C'est faux, dira Marie Christine Kankola. " A 4 heures du matin il est venu dans ma chambre alors que je dormais. Subitement, je l'ai vu courir et j'ai réveillé mon frère. Mon père est monté lui demander mon téléphone. Je le reconnais", a-t-elle soutenu, sans avocat. 
La défense  va plaider la relaxe purement et simplement ou à défaut la relaxe au bénéfice du doute. Selon la robe noire, il n'y a pas assez d'éléments pour entrer en voie de condamnation...
Mardi 5 Septembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :