L’économie sénégalaise s’est bonifiée de 1,4% au quatrième trimestre de l’année 2020, selon l’Ands.


L’activité économique du Sénégal a connu une évolution au quatrième trimestre de l’année 2020. En effet, le Produit Intérieur Brut (Pib) réel, corrigé des variations saisonnières (CVS), s’est bonifié de 1,4%, par rapport au trimestre précédent. Un résultat imputable à l’accroissement des valeurs ajoutées des secteurs primaire (+1,8%), secondaire (+1,2%) et tertiaire (+2,4%), selon les derniers chiffres publiés par l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).
 
Par ailleurs, les taxes nettes de subvention sur les produits se sont rétractées de 3,8% au cours de la période sous revue. Par rapport à la même période de l’année 2019, le PIB réel du dernier trimestre de 2020 a connu une croissance de 2,9%. Cette évolution s’explique principalement par la hausse des activités des secteurs primaire (+11,5%) et tertiaire (+3,1%) et, dans une moindre mesure, du secondaire (+0,8%).
 
Cependant, cette performance est amoindrie par une baisse de 5,3% des taxes nettes sur les produits. Le Produit Intérieur Brut en valeur est estimé à 4 250,4 milliards de FCFA au quatrième trimestre de 2020 et à 13.932,8 milliards de FCFA sur l’année 2020.
Jeudi 1 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :