L’appel à la solidarité d’une femme opérée de fistule obstétricale.

La plupart des femmes atteintes de fistule obstétricale souffre émotionnellement et financièrement en raison de leurs conditions et ont besoin, au delà de l’assistance médicale, de services pour les aider à se réhabiliter et à s’intégrer socialement dans la société.
Pour Aïda Seck, porte-parole des femmes atteintes de fistule, trouvée à la maison d’accueil des femmes victimes de fistule au centre Guindi, a lancé en ce jour dédié à l’élimination de la fistule obstétricale, un plaidoyer pour leur venir en aide surtout en couches, appareils mais encore à trouver un travail décent afin de changer la vie de ces femmes victimes...


Jeudi 23 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :