L’OFNAC nouvelle version : un grand danger pour la République.


L’OFNAC nouvelle version : un grand danger pour la République.
La nouvelle version de l’OFNAC a comme seul mérite de confirmer tous les préjugés négatifs que les uns et les autres avaient à son égard lors de l’installation de l’actuelle présidente.
A la place d’un rapport d’activités, la nouvelle présidente de l’OFNAC a plutôt produit un faux vrai document chargé (au sens péjoratif).
Pour une prétendue étude de la perception de la corruption, l’OFNAC comme s’il  en voulait à certains (règlements de compte) en a profité pour stigmatiser voire humilier la République.
Nos forces de défense et de sécurité reconnues à travers le monde pour leur professionnalisme, pour leur intégrité, pour leur rigueur, elles qui versent leur sang et renoncent à la vie pour nous permettre de dormir et de vaquer paisiblement à nos différents besoins, elles qui garantissent la stabilité du pays, elles qui constituent toute notre fierté nationale, elles qui assurent la survie de l’Etat et qui veillent sur la sécurité des  personnes et de leurs biens, elles qui veillent pour le bon fonctionnement même de l’OFNAC, ont injustement et de façon ingrate été stigmatisées par la nouvelle présidente de l’OFNAC.Dans quel but ?Certainement pas pour anéantir l’existence de l’Etat. Car à l’origine, l’existence de l’Etat est liée à la puissance publique et ce depuis l’ancienne Egypte sous Aménophis 4. Or l’OFNAC s’est amusé à ridiculiser et à afficher une haine et un mépris (que rien ne justifie) vis-à-vis de ce que la république a de plus précieux dans son existence.
Au regard de notre législation, on pourrait bien poursuivre la présidente de l’OFNAC ; car elle vient de jeter le discrédit sur  nos institutions.
D’autre part comme si cela ne suffisait pas, la présidente de l’OFNAC considère que des régions aussi prestigieuses que Diourbel et Sedhiou font partie des régions qui occupent les premières  places dans le cadre de la corruption.
Quelle provocation ? Pour qui roule madame la présidente de l’OFNAC ? Car le peuple entier tout segment confondu à vomi ce pseudo rapport assimilable plus à une provocation, à une intention de nuire qu’à répondre à un besoin réel de la société.
Madame la présidente est assimilable à un chauffeur sans permis. Par conséquent on doit l’arrêter Elle est en infraction. Elle doit volontairement rendre sa démission pour autant qu’elle incarne et croit en des valeurs tels la probité morale, la dignité et l’honneur. Autrement elle  sera ridicule et sera la risée publique pour l’éternité.
Nous profitons de cette occasion pour renouveler notre marque de reconnaissance, de gratitude, de respect et de sympathie vis-à-vis de nos forces de défense et de sécurité ainsi qu’aux populations victimes (de la présidente de la présidente de l’OFNAC )de Diourbel et de Sédhiou dont le rayonnement dépasse nos frontières.

Abdou Sané ancien député
Jeudi 28 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018