L’Iran un nœud géopolitique important au Moyen-Orient.


L’Iran un nœud géopolitique important au Moyen-Orient.
L’Iran qui veut dire pays des Aryens, c’est l’ancienne perse. Les Aryens sont de la famille indo-européenne. La Perse a donné naissance à plusieurs empires tels que les Achéménides, les Sassanides, les Safavides etc.On oublie souvent que la Perse des Achéménides est avec la Chine de Qin She Huangdi et de l’Egypte des Pharaons, la plus ancienne forme étatique qui ait jamais existé au monde.

Depuis trois mille ans, la Perse rayonne dans tout l’Orient, le pays fascine par son histoire, sa tradition ancestrale et son immense patrimoine culturel. Une civilisation unique en ce qu’elle a toujours été un carrefour de civilisations universelles. Entre les mondes méditerranéen, slave, chinois, indien, un passage obligé pour les routes de la soie jadis, pour les caravanes d’épices hier, pour les tankers de pétrole aujourd’hui, la perse est une plaque tournante dans les échanges mondiaux. La Perse a survécu à l’hellénisation d’Alexandre, à la romanisation de Constantin, à l’arabisation d’Omar, à la russification de Catherine et à l’européanisation de Victoria, comme aujourd’hui la République Islamique d’Iran dit non à l’Amérique ces dernières années.

Géographiquement; l’Iran est à la croisée des mondes qui sont tous parmi les zones les plus actives de la planète au plan géopolitique. Ainsi, sorte de lien naturel, de plate-forme entre quelques-unes des zones les plus mouvantes qui soient au monde, l’Iran partage une frontière avec quinze voisins par terre et par mer.

Le positionnement géographique de l’Iran signifie également que les voies de transport du pétrole et du gaz de l’Asie centrale vers le Golfe Persique sont les moins couteuses. Il signifie également qu’il ait un accès privilégie sur le détroit d’Ormuz ou passe un nombre important du trafic pétrolier maritime mondial. L’Iran dispose des secondes réserves de gaz naturel et des troisièmes réserves mondiales de pétrole. Il dispose également d’importantes ressources minières. Ceci signifie que l’Iran est et restera évidemment stratégiquement une source d’énergie importante pour les pays importateurs comme l’Europe ou d’Asie. C’est également un marché relativement important pour le Moyen‐Orient avec près de 82 millions d’habitants.

Aujourd’hui, l’Iran est un cas unique dans la région, seul Etat chiite du monde musulman, berceau de civilisation universelle, point de passage extraordinaire entre les mondes arabe, turc, indien et russe, il se distingue également par sa politique nationale contemporaine singulière qui n’entre pas dans le processus de normalisation anglo-saxon prévu pour cette région. Malgré sa qualité de pays à part, situé en marge de plusieurs espaces, l’Iran a été, tout au long du XXe siècle, une sorte de laboratoire de l’histoire du Moyen-Orient. Premier pays de cette région à avoir réalisé une révolution constitutionnelle, élu un parlement et adopté une constitution en 1906, l’Iran est aussi le premier pays où le pétrole a été découvert (1908) dans cette partie du monde, seul pays pétrolier bénéficiant à la fois des ressources en pétrole du Golfe persique et de la Mer caspienne et le premier pays du Moyen-Orient à nationaliser en 1951 son industrie pétrolière. Cette nationalisation servira de modèle non seulement à d’autres pays pour le pétrole, mais aussi à celle du canal de Suez en 1956. La révolution islamique de 1979 est la première du genre et donne le signal du retour en force de l’islam politique sur la

scène moyen-orientale et plus généralement dans le monde musulman. Ce qui veut dire, l’Iran a généré à chaque grand moment de son histoire des modèles qui ont été des points de repère pour la région entière etcomme aujourd’hui la République Islamique d’Iran servira de modèle pour les peuples qui connaissent l’injustice de la part des grandes puissances et cela fait toujours peur à ces dernières.
L’époque de Mohammad Reza Pahlavi (1941-1979) a cependant été le théâtre d’une réévaluation de l’Iran sur le plan régional (promu « ile de stabilité dans une des régions les plus troublées au monde » en 1977 par J. Carter), aujourd’hui, la République Islamique d’Iran constitue la clef de la paix au Moyen-Orient. Incontestablement que cela puisse être les conditions sont réunies pour que ce qui était jusqu’à présent le grand rêve d’un Moyen-Orient stabilisé devienne réalité et, ce, grâce à l’Iran, qui est le pivot. Cependant à la suite des demandes des Etats irakien et syrien, l’Iran a mené une intervention efficace pour aider ces derniers à lutter contre les groupes extrémistes et elle a permis à ses pays de ne pas sombrer dans la pire catastrophe humanitaire. L’Iran a combattu l’état islamique en Irak et en Syrie et joue le rôle de « stabilisateur » dans la région.

 

Malgré   les   années   d’embargo  occidental,   l’Iran   reste   un   espace   qui   joue   le   rôle   de

 

«  médiateur » dans la région en ce qui concerne les échanges de biens, d’idées et de cultures, de même que l’élite iranienne a résisté à toute tentative de déstabilisation de leur pays. Avec la signature de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien avec les grandes puissances du 14 juillet 2015, la République Islamique d’Iran a montré son sens de responsabilité pour la contribution à la paix et à la sécurité internationales.Mais, la sortie de l’Amérique de cet accord, le maintien et le respecte de ses engagements montrent que l’Iran est un grand pilier de la paix mondiale. De ce faite, les américains devraient revenir dans l’accord de 2015 qui est un fruit remarquable dans l’histoire de la diplomatie internationale.

 

Concrètement, si la communauté internationale veut vraiment régler les crises et conflits au Moyen-Orient, elle doit impérativement compter sur l’Iran en tant qu’une partie importante des évolutions géopolitiques de la région. Par contre, toute initiative mettant decôté l’Iran serait une grave erreur et une tragédie non seulement pour la sécurité régionale mais aussi mondiale. Aujourd’hui, toutes les évolutions du système politique iranien sont commentées dans tout le Moyen-Orient et ont une influence sur les autres pays. Cependant, pour régler les problèmes du Moyen-Orient et instaurer un climat de paix durable dans la région, il faudrait impérativement une approche inclusive de la République Islamique d’Iran.
 

Enfin, la République Islamique d’Iran est un acteur incontournable et un bel exemple pour le monde musulman de par son indépendance et sa force de créativité. Donc il serait une bonne occasion pour tous les pays musulmans d’exploiter cette opportunité afin de mener une forte unité géopolitique majeure capable de défendre les intérêts de la Umma islamique et de contribuer à la paix mondiale. Etant l’un des acteurs important de la géopolitique moyen-orientale, Téhéran est actuellement au centre de l’attention internationale.

 

Par Hamed KA
Spécialiste de la Géopolitique de l’Espace Urbain
Mercredi 22 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :