L'Association des maires du Sénégal soutient son président Aliou Sall et demande à l'État de faire la lumière sur les contrats pétroliers.


Depuis la diffusion par la BBC d'un reportage incriminant Aliou Sall dans la cession de blocs pétroliers à BP par Timis Corporation, le maire de Guédiawaye fait l'objet d'attaques de la part d'acteurs politiques et de la société civile. Une situation que ne compte pas laisser perdurer le bureau de l'Association des maires du Sénégal. 
Par le biais d'un communiqué transmis à Dakaractu, les collègues de l'édile de Guédiawaye “expriment leur soutien et leur solidarité à leur président, Aliou Sall”, face à ce qu'ils qualifient "d'acharnement politique”.
A les croire, “le reportage de la BBC, qui est visiblement commandité, s'est effectué uniquement à charge, sans l'équilibre nécessaire dans ce genre de document, pour permettre une opinion objective”. Ce qui fait dire aux collègues d'Aliou Sall que “la volonté de nuire est manifeste et jette une grande suspicion sur les finalités de ce reportage”.
Par ailleurs, le bureau de l'Association des maires du Sénégal interpelle l'État quant à son devoir de donner toutes les clarifications indispensables pour la manifestation de la vérité dans cette affaire. À cet effet, l'Ams encourage la saisine par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, du Procureur général près la Cour d'Appel de Dakar pour faire la lumière sur les contrats pétroliers.
“Dans cette optique, poursuit le communiqué reçu à Dakaractu, le Gouvernement du Sénégal doit aussi prendre toutes les dispositions pour faire face aux agissements de toutes personnes qui veulent déstabiliser le pays et de laisser la justice faire correctement son travail”.
Enfin, l'Ams “invite son Président à garder tout son courage et toute sa sérénité dans ces moments difficilement supportables, en sachant que tous les membres de l’Association sont à ses côtés”.
Mardi 11 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :