L'Afrique, nouvelle priorité de l’État Islamique : les chiffres qui le démontrent.


L'Afrique, nouvelle priorité de l’État Islamique : les chiffres qui le démontrent.
L'Afrique est-elle devenue la priorité de l'organisation terroriste l'État Islamique après ses débâcles dans la zone syro-irakienne ? L'information révélée par une société d'analyse de données ouvertes semble étayer cette thèse. Selon les données recueillies par Jihad Analytics, depuis le début de l'année, le groupe djihadiste a revendiqué 522 attaques dont 264 en Afrique.

On voit nettement que le continent africain a enregistré la majorité des actions de cette organisation dirigée depuis le 10 mars dernier par l'irakien Abu Al Hassan al Hachimi al Qurayshi. Il remplace Abu Ibrahim al Hachimi al Qurayshi.

Sur le continent africain, l'organisation terroriste s'est attribué au total 264 opérations commises dans huit pays. 

Le Nigeria vient en tête avec 162 attaques revendiquées au nom de l’État Islamique  en Afrique de l'Ouest. Au Sahel, l’État Islamique a revendiqué 14 attaques. Rattachée à l'Afrique occidentale depuis 2019, la région sahélienne est depuis le 21 mars la 7e province de l'organisation terroriste en Afrique. 

En Afrique australe où le groupe compte également une province regroupant le Mozambique et la République démocratique du Congo, l'EI a revendiqué depuis le début de cette année, 57 actions.

Cette suractivité pourrait bien s'intensifier pendant ce mois de ramadan. La même société d'analyse a recensé 343 attaques l'année dernière, durant cette période. Sur les onze pays ciblés, six se trouvent en Afrique.
Vendredi 8 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :