L’APPEL DE MINUIT DU KHALIFE : « Vous qui perturbez la quiétude  de cette cité, vous devriez d'abord penser à moi... Rentrez chez vous ! » (Serigne Mountakha Bassirou Mbacké)


Une déclaration d'un Khalife Général des Mourides faite au delà de minuit, cela n'est, peut-être jamais arrivé. L'histoire n'en a jamais connu une avant aujourd'hui. Ce qui témoigne, à suffisance, de l'amertume ressentie par Serigne Mountakha Mbacké Bassirou en apprenant que des jeunes étaient en train de brûler des pneus dans la cité religieuse de Touba. Et c'est avec rigueur qu'il choisira de délivrer son message directement diffusé depuis la grande mosquée. 

 

Clairement, le Patriarche de Darou Miname fera état de toute sa surprise teintée de déception. C'est ainsi qu'il demandera aux manifestatants d'arrêter immédiatement leurs agitations, de rentrer et de rester à son écoute. 

 

« J'ai eu vent de manifestations déroulées  dans la cité. Laissez-moi vous faire part de mon très grand étonnement. Quoiqu'il en soit, le ndigël est de vite regagner vos demeures et d'attendre demain. Cela nous permettra de savoir ce qui est à l'origine de tout ce bruit pour que des solutions y soient apportées ».

 

Serigne Mountakha Mbacké Bassirou de se désoler, dans la foulée, que les manifestants n'aient pas pensé à lui avant de perturber la quiétude de la cité. « Vous devriez penser à  moi, moi dont on dit être le représentant de Serigne Touba sur terre présentement. Vous obtemperez au cas où vous souhaiteriez obtenir le salut d'ici et dans l'au-delà. Si ce salut ne vous intéresse guère, sachez que ce n'est pas à vous que je m'adresse. Advienne que pourra !. Si vous êtes un disciple de Serigne Touba, alors vous exécuterez ce ndigël. Que tout le monde calme ses ardeurs  et rentre chez lui jusqu'à ce que je me renseigne sur la cause de ces manifestations ».

 

Il poursuit en regrettant tout ce tintamarre qui a eu lieu dans le périmètre sacré de la cité.  « Je crois que ce comportement n'a jamais été noté auparavant à Touba. Il vous suffira juste de prendre repère sur moi pour avoir la conduite à tenir. Et quiconque analyse bien, ne saurait outrepassé les recommandations de Serigne Touba. Serigne Touba ne nous veut  que du bien ».

 

Loin de verser dans la menace, le Khalife Général des Mourides conclura son appel de minuit par s'adresser aux potentiels  récalcitrants : « maintenant, s'il y a parmi vous qui veulent continuer d'agir à leur guise, qu'ils  sachent qu'un piètre avenir les attend inéluctablement ici et dans l'au-delà ».

Mercredi 3 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :